Mercredi, 16 Octobre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Travailleurs détachés : Macron dézingue une Pologne inflexible

Travailleurs détachés : Macron dézingue une Pologne inflexible

25 Août 2017

Selon Emmanuel Macron, les Polonais mériteraient mieux que leurs dirigeants qui tournent, selon lui, le dos aux valeurs européennes et isolent leur pays.

Le refus des Polonais, confirmé jeudi par la Première ministre, de réviser la directive européenne sur le travail détaché est une illustration supplémentaire des erreurs de ce gouvernement, a dit le président français lors d'une conférence de presse au côté du président bulgare, Roumen Radev, à Varna. C'est là "une nouvelle erreur" de Varsovie, qui navigue à contre-courant de ses voisins européens, comme "sur de nombreux sujets", a insisté le président français.

"La Pologne n'est en rien ce qui définit le cap de l'Europe d'aujourd'hui, a fortiori de l'Europe de demain".

La Pologne est le membre de l'Union européenne au même titre que la France. La France souhaite limiter la durée du travail détaché à 12 mois sur une période de deux ans, et que toutes les périodes comptent. Ce texte profite à de nombreux citoyens polonais qui se font facilement embaucher dans des pays plus riches, pour un salaire moins élevé que le Smic local mais plus important que ce qu'ils toucheraient dans leur pays d'origine. Réponse de l'intéressée: "Nous avons les mêmes droits que la France, que les autres pays membres, et nous allons en profiter pour le bien de la Pologne et des Polonais".

"Nous ne changerons pas de position".

A new Black Mirror trailer just dropped and OMG
Per Deadline , Jodie Foster is behind the camera for " Arkangel ", which looks to focus on a family's new tablet. Series creator Charlie Brooker has written every episode of the fourth season.

La Première ministre souverainiste polonaise, Beata Szydlo, n'a pas tardé à lui répondre via une déclaration à un site internet conservateur.

Si la tournée présidentielle a été en quelque sorte "phagocytée " par le thème de la révision de la directive, Emmanuel Macron a-t-il au moins réussi son pari de fendre le bloc des dix pays de l'Est opposés à toute réforme ou qui considèrent qu'une révision de la circulaire viole le principe de subsidiarité? Le président français a estimé que la Bulgarie devrait faire partie d'un espace Schengen rénové. Après un premier échec en Roumanie sur les travailleurs détachés, le président de la République avait essuyé un deuxième échec cinglant en Pologne.

Mais les propos d'Emmanuel Macron ont semble-t-il alimenté la fracture.

Face aux préoccupations que suscitent les règles sur le travail détaché au sein de l'Union européenne, le commissaire aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a jugé vendredi sur Europe 1 nécessaire de trouver "un compromis". En tout état de cause, Pierre Moscovici a prévenu qu'il ne fallait pas "bercer les Français d'illusions" sur une éventuelle harmonisation sociale de l'UE.

Travailleurs détachés : Macron dézingue une Pologne inflexible