Mercredi, 25 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Irak : Libération d'une première zone près de Tall Afar

Irak : Libération d'une première zone près de Tall Afar

21 Août 2017

"Comme lors des précédentes batailles, le Premier ministre irakien Haider el-Abadi s'est chargé lui-même d'annoncer, lors d'une allocution télévisée, le début des hostilités contre les forces jihadistes à Tal Afar, un bastion turkmène près de la frontière irako-syrienne de la province de Ninive".

D'imposants convois de troupes irakiennes encerclaient et bombardaient dimanche Tal Afar, l'un des derniers bastions du groupe Etat islamique (EI) dans le pays, au premier jour d'une offensive qui fait redouter un exode de déplacés.

Tal Afar, qui comptait avant l'entrée de l'EI quelque 200.000 habitants, n'a ni la superficie ni la démographie de Mossoul.

Selon la coalition, il y a environ entre 10 000 et 50 000 civils vivant à Tal Afar et ses environs.

Un millier de jihadistes environ se trouveraient dans la ville. Cherchant à fuir l'EI et les combats qui se rapprochent, " des familles marchent pendant 10 à 20 heures sous une chaleur extrême et arrivent exténuées et déshydratées", ajoute-t-elle dans un communiqué. L'EI s'était, en juin 2014, emparé de cette enclave de la province de Ninive dont Mossoul est le chef-lieu.

8 year old missing in Stokes County
The match might be in a dark 2016 Ford Focus with Georgia tag RDG2198 and experts trust they might be flying out to Kentucky. His tattoos include a cross on his left calf and a clock on his right shoulder, which says "Trinity", the alert said.

"Les unités de la police fédérale, soutenues par les forces aériennes, ont repris le contrôle de la région d'Abra al-Saghira, et progressent sur l'axe ouest vers les zones d'al-Saad, Zahra et al-Wahda", a déclaré Raed Jawdat, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie.

Les opérations sont marquées par la participation de la police et de l'armée fédérales, des unités antiterroristes, et de la Mobilisation populaire, avec le soutien de l'aviation irakienne et de la coalition internationale.

Une fois la ville reprise, Bagdad entend lancer l'offensive sur Hawija, à 300 km au nord de Bagdad.

En Syrie et en Irak toutefois, l'EI a perdu de larges pans de son "califat" et, notent les experts, des milliers de combattants que les contingents de jihadistes étrangers, aujourd'hui moins nombreux, peinent à compenser.

Irak : Libération d'une première zone près de Tall Afar