Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Attentats en Espagne : une cellule de 12 terroristes ?

Attentats en Espagne : une cellule de 12 terroristes ?

21 Août 2017

Trois autres suspects ont été identifiés, mais étaient toujours en fuite.

L'Audience nationale espagnole a établi que Mohamed Mrabet Fhasi faisait partie d'une cellule opérant depuis la ville catalane de Santa Coloma de Gramenet, laquelle a aidé le terroriste présumé Mohamed Belhadj à se cacher après les attentats du 11 mars, écrit encore El Periodico.

"Le chef de la police régionale de Catalogne a déclaré dimanche que ses services ignoraient si l'homme recherché pour les attentats en Espagne jeudi et vendredi se trouvait encore dans le pays".

Dans la même journée, le ministère espagnol de l'Intérieur affirmait avoir démantelé la cellule djihadiste à l'origine des deux attentats.

Cet explosif est prisé des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui a revendiqué les attentats, car il se fabrique avec des ingrédients facilement disponibles dans le commerce. Elle a également perquisitionné un appartement à Ripoll vendredi, neuvième opération de ce genre dans cette localité pour retrouver des personnes liées aux attentats.

D'après le quotidien catalan, Abdelbaki Es Satty a été l'imam d'une mosquée de Ripoll depuis 2015 jusqu'à il y a encore deux mois. Malgré l'appel lancé par le grand-père du petit garçon de 7 ans, la police a précisé qu'il n'avait jamais officiellement été porté disparu, et que sa localisation était connue depuis le soir de l'attentat survenu sur les Ramblas de la cité catalane.

Barcelona boss Ernesto Valverde defiant after terror attacks in city
The available first team players were joined by new FC Barcelona player Paulinho in his first session as a blaugrana. With the 2017/18 La Liga season set to begin, Mark Donaldson and Paul Mariner give their first week picks.

La police espagnole poursuivait hier la traque d'un des derniers membres encore en fuite de la cellule qui a commis les attentats de Barcelone et Cambrils, tandis que le gouvernement doit décider s'il élève à son maximum le niveau d'alerte terroriste. Mais les restes de trois personnes pourraient se trouver dans les décombres.

Samedi, la Russie a également été touchée: un homme a attaqué au couteau des passants à Sourgout, une ville de 330'000 habitants, avant d'être abattu par la police.

Par ailleurs, il a annoncé que le risque terroriste était maintenu à 4 sur une échelle de 5.

Dimanche, Barcelone tentera de revenir à la normale, avec une messe solennelle à 10h00 dans la basilique de la Sagrada Familia et en soirée un premier match du championnat de football espagnol dans son fameux Camp Nou, entre le Betis Séville et le FC Barcelone.

Dans ces "circonstances extraordinaires et lamentables", l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde a affiché samedi sa "solidarité" vis-à-vis des victimes et de leurs familles, fidèle à la devise du Barça, "més que un club" ("plus qu'un club"), symbole d'un fort engagement politique, culturel et social en Catalogne. Parmi les nationalités des personnes décédées figurent l'Espagne, l'Argentine, l'Italie, le Canada, la Belgique, le Portugal et les Etats-Unis.

Attentats en Espagne : une cellule de 12 terroristes ?