Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Attentats de Barcelone et Cambrils: le point à 9H30

Attentats de Barcelone et Cambrils: le point à 9H30

21 Août 2017

20h58: Selon le journal catalan La Vanguardia et El Mundo, un homme qui a tenté d'échapper à un contrôle policier a été tué lors d'une fusillade par la police, à moins de 10 kilomètres du centre-ville de Barcelone.

La police a indiqué rechercher Moussa Oukabir, frère de Driss Oukabir, l'un des suspects arrêtés depuis jeudi, "mais pour le moment nous n'avons pas établi que c'était le conducteur de la camionnette", qui s'était enfui à pied. Une opération policière est en cours. Cette attaque, revendiquée par l'organisation terroriste Etat islamique, a fait au moins 13 morts et 120 blessés.

La zone a été fermée par un cordon de sécurité et cinq ambulances et une vingtaine de voitures de police se trouvaient sur place, a constaté le correspondant de l'AFP. Il s'agirait d'une femme néerlandophone. L'attaque a laissé des dizaines de corps sur la voie et provoqué des scènes de panique. Celle-ci zigzaguait au travers de la foule cherchant très visiblement à toucher les plus de monde. "La priorité: soigner les blessés des Las Ramblas et faciliter le travail des forces de sécurité".

Les services d'urgence ont recommandé d'éviter les alentours de la place de Catalogne et ont demandé la fermeture des stations de métro et de train dans le secteur. Ils ont en outre blessé au visage une personne qui se trouvait sur les lieux, avant d'être abattus.

"Pas de victime sud-coréenne pour l'instant" — Attentat à Barcelone
Lié à la camionnette utilisée dans l'attentat , il a été arrêté à Ripoll , à une centaine de kilomètres au nord de Barcelone . Cette fois-ci, c'est la Catalogne et le quartier très touristique des Ramblas, à Barcelone , qui ont été visés.

Un précédent bilan faisait état d'un mort et 32 blessés, dont 10 graves.

Des blessés ont été emmenés sur des civières vers un grand magasin de la chaine Corte Ingles, apparemment pour recevoir les premiers secours, a-t-il ajouté.

Le conducteur de la camionnette a pris la fuite après avoir fauché les passants. Il est activement recherché.

Cette expérience traumatisante et sa longue lutte contre les attentats terroristes des séparatistes basques de l'ETA, ont poussé l'Espagne à renforcer ses services de renseignement et à appliquer une politique d'arrestations préventives des suspects de djihadisme. "Les gens pleuraient", raconte à l'AFP Xavi Perez, qui vend des magazines sportifs à peine cent mètres du lieu où a été commise l'attaque de Barcelone.

Attentats de Barcelone et Cambrils: le point à 9H30