Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Deux ans de prison ferme contre une jeune femme — Apologie du terrorisme

Deux ans de prison ferme contre une jeune femme — Apologie du terrorisme

17 Août 2017

Cette ancienne dauphine de Miss Carnon, en errance, s'était convertie à l'islam en 2015, à la mosquée de Lunel, avant de se radicaliser, sans que ses parents, chez qui elle vivait, en périphérie de Montpellier, ne se rendent compte de quoi que ce soit.

La justice lui reproche d'avoir, sur sa page Facebook, prêté allégeance au groupe terroriste Etat islamique et avoir appelé à la pratique du djihad. Après avoir obtenu ce titre, elle sombre dans l'alcool et la drogue, selon France Bleu. Mais à l'adolescence, elle a fait connaissance avec une copine gothique, elle a alors fait les 400 coups, puis est elle passée par une période baba-cool, hippie. La jeune femme est en détention provisoire au quartier des femmes de la prison de Perpignan depuis plusieurs mois. "Elle était perdue, elle sortait avec des marginaux, elle fuguait sans cesse, consommait de la drogue". Le tribunal a assorti le sursis d'une mise à l'épreuve pendant trois ans avec obligation de se soigner, de travailler et d'obtenir l'autorisation du juge d'application des peines avant tout déplacement à l'étranger. "Je pensais que ça lui passerait mais c'est pas passé. un jour la police est venue, ils ont fait une perquisition, ils ont emmené notre fille et elle n'est pas revenue depuis 8 mois", déplore la mère de celle qui se fait désormais appeler Kenza.

Photos de femmes en niqab et burqa.

Baby Dolphin Dies at the Hands of Selfie-Seeking Tourists
But crowding round to photograph and touch it of course causes these animals to become extremely stressed ", the post continued. Animal rescuers from Equinac tried to save the dolphin and one is pictured carrying her out of the water, but it was too late.

Son père n'en revient pas de la rapidité de la radicalisation de sa fille, un temps prête à se marier avec un Tunisien proche de l'EI: "On a été pris de court".

"A partir du moment où dans ma vie ça n'allait pas trop bien, j'ai cherché quelque chose que je n'avais pas et dans ces gens là, je l'ai trouvé" déclare-t-elle à la barre. "On n'a rien vu venir", assure-t-il à France Bleu.

Deux ans de prison ferme contre une jeune femme — Apologie du terrorisme