Vendredi, 10 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le Burkina Faso de nouveau confronté au terrorisme

Le Burkina Faso de nouveau confronté au terrorisme

16 Août 2017

Ce dimanche 13 aout 2017, aux environs de 21 heures, un commando de deux (02) jeunes individus de sexe masculin, parvenu à hauteur de l'avenue Kwamé N'Krumah sur une motocyclette, a pris d'assaut la pâtisserie café Aziz Istambul Restaurant à Ouagadougou.

LIBREVILLE, 14 août (Infosplusgabon) - L'Organisation de la Coopération islamique (Oci) a condamné avec vigueur l'attentat-suicide perpétrée lundi contre un restaurant à Ouagadougou faisant au moins 18 morts et des dizaines de blessés.

La France, présente dans la zone sahélo-saharienne avec 4.000 hommes engagés dans l'opération antijihadiste Barkhane, a poussé à la création d'une force militaire conjointe des pays du G5 Sahel - Mauritanie, Tchad, Mali, Niger et Burkina Faso - qui devrait compter 5.000 hommes. "Nous exprimons notre solidarité avec le Burkina-Faso, son peuple et son gouvernement, ainsi qu'avec les familles des victimes de ce crime odieux", a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, dans une déclaration l'APS.

18 personnes ont été tuées et de nombreux blessés ont été enregistrés, tous évacués à l'hôpital Yalgado Ouedraogo, selon un bilan officiel provisoire.

Le mode opératoire de cet attentat rappelle l'attaque jihadiste du 15 janvier 2016.

Minneapolis to Make Play for Federation Internationale de Football Association 2026 World Cup
The United Bid is one of two official bids for the 2026 World Cup, with Morocco also in the running. Other Canadian cities on the list include: Montreal , Ottawa , Regina , Toronto and Vancouver .

Vingt-deux (22) blessés dont cinq (05) de nos forces de défense et de sécurité.

En décembre 2016, une douzaine de soldats burkinabè ont été tués dans une attaque contre un détachement de l'armée basé dans le nord du pays.

Le Directeur de la communication de la Gendarmerie nationale, le capitaine Hervé Yé a confié à la radio privée Oméga que les assaillants sont arrivés sur des motos et ont ouvert le feu sur les clients.

Plusieurs enlèvements ont aussi été perpétrés, de Burkinabè comme d'étrangers.

Le président malien estime que cette "douleur vive" que les terroristes ont fait subir une fois encore au peuple burkinabè comme au peuple du Mali (aussi frappé) est de trop. Un Australien et un Roumain, enlevés en 2015, sont toujours captifs de groupes islamistes liés à Al-Qaeda.

Le Burkina Faso de nouveau confronté au terrorisme