Samedi, 21 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Le naufrage d'un sous-marin artisanal cache-t-il un meurtre — Danemark

Le naufrage d'un sous-marin artisanal cache-t-il un meurtre — Danemark

13 Août 2017

Tout a commencé jeudi soir, lorsque le compagnon de la journaliste a donné l'alerte. Kim Wal, une journaliste indépendante basée en Chine et aux Etats-Unis, ayant travaillé entre autres pour le New York Times et le Guardian, réalise un reportage sur le constructeur d'un sous-marin artisanal: le Danois Peter Madsen.

L'inspecteur-adjoint Jens Møller, de la police de Copenhague, a confirmé que les plongeurs inspecteraient l'épave du sous-marin vendredi après-midi.

La défense danoise a annoncé vendredi matin rechercher l'appareil dans le détroit d'Öresund entre Danemark et Suède. La trace du bâtiment a finalement été retrouvée vendredi, à une cinquantaine de kilomètres de Copenhague.

Peter Madsen, propriétaire du Nautilus UC3, a été ramené à la terre ferme à bord d'un navire militaire, a affirmé Anders Damgaard, porte-parole de la marine, sans donner plus de détails.

Le sous-marin comme scène de crime?

Alors que les autorités danoises ont renfloué le Nautilus avant de le remorquer à Copenhague, le chef de la police criminelle a indiqué qu'il n'y avait à bord aucun corps "vivant ou mort".

Ivanka Trump said the things her father wouldn't on Charlottesville
She says the attack was a reminder that evil still existed in the world but she remained confident Americans would be united. Addressing reporters, Trump refused to name white supremacists or any specific group, blaming the violence "on many sides ".

Peter Madsen a déclaré à la presse que son sous-marin avait rencontré un problème de ballast (réservoir de plongée d'un sous-marin). Or la police soupçonne qu'un acte volontaire soit à l'origine du naufrage.

Soupçonné d'homicide involontaire, Peter Madsen a été placé samedi en détention provisoire, mais a nié les accusations portées contre lui. Peter Madsen affirme pour sa part avoir laissé la journaliste sur l'île de Refshaleoen jeudi soir après l'interview.

Les enquêteurs recherchent des preuves de la présence de la journaliste sur la sous-marin Nautilus dans le port de Copenhague, le 13 août 2017.

"La question de savoir si la femme était à bord du sous-marin au moment de sa disparition n'est pas claire", a déclaré la police dans un communiqué. "Nous espérons encore trouver Kim Wall vivante, mais nous nous préparons à l'hypothèse qu'elle ne le soit plus", précise le policier.

Le naufrage d'un sous-marin artisanal cache-t-il un meurtre — Danemark