Mardi, 17 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » RDC : La police des présumés auteurs des violences de lundi à Kinshasa

RDC : La police des présumés auteurs des violences de lundi à Kinshasa

11 Août 2017

Le colonel Mwanamputu parlant d'un bilan provisoire, a fait état dans la capitale et la province du Kongo central de 19 tués et sept blessés. Selon elle, les adeptes de Bundu Dia Kongo avaient pour mission d'attaquer simultanément le quartier Binza/Pigeon, dans la commune de Ngaliema, l'aéroport international de N'djili et la Radio télévision nationale congolaise (RTNC) où ils prévoyaient de faire une déclaration.

La police pointe du doigt le mouvement Bundu dia Mayala.

Trente et un putschistes présumés dont trois femmes sont apparus avec des bandeaux rouges sur la tête, comme en portent souvent les adeptes de la secte politico-religieuse ex-Bundu Dia Kongo.

Packers rookie WR Malachi Dupre leaves game after taking violent hit
Dupre remained motionless on the ground for a few minutes and was later placed on a stretcher and carted off the field. Thankfully, Dupre gave a thumbs up on his way to the locker room, which resulted in a big cheer from Packers' fans.

L'une d'elles, Thérèse, couverte d'un pagne à l'effigie de la Vierge Marie, a été présentée comme la " fétichiste du groupe", statut qu'elle a publiquement rejeté. Des fétiches et autres bâtons étaient déposés à même le sol devant eux. Certaines sources ont révélé que 46 assaillants présumés étaient entre les mains des forces de l'ordre au siège de la police nationale.

L'activité tournait au ralenti à Kinshasa (mégalopole de 10 millions d'habitants) mardi, pour la première des deux journées "ville morte" organisées par l'opposition qui demande la publication d'un calendrier électoral et le départ du président Joseph Kabila du pouvoir.

RDC : La police des présumés auteurs des violences de lundi à Kinshasa