Dimanche, 17 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Nintendo Switch : accusée d'avoir copié un accessoire, elle risque l'interdiction de vente

Nintendo Switch : accusée d'avoir copié un accessoire, elle risque l'interdiction de vente

11 Août 2017

Nintendo n'est pas le premier constructeur à proposer, avec la Switch, une tablette dotée de manettes amovibles. Un tribunal va éventuellement s'occuper de cette affaire et ainsi affronter Gamevice à Nintendo.

Outre les jeux ou les performances techniques, le principal intérêt de la Switch réside dans son format. La machine permet donc de jouer aussi bien en mode portable qu'en mode salon.

Selon ce dernier, avec le principe même des Joy-Con, que l'on peut attacher et détacher à l'écran de la Switch à l'envi, Nintendo a purement et simplement chipé son idée, employée également pour les Gamevice, séries de manettes destinée à des supports Apple et Samsung.

Alexis Sanchez offered £300k a week to stay at Arsenal?
But Wenger has now put to bed any chances of the 26-year-old moving to the Emirates. Under the current contract Sanchez gets in London 140 thousand pounds a week.

Gamevice a porté plainte contre Nintendo pour avoir violé l'utilisation de leurs brevets déposés pour le Wikipad.

Cet accessoire pour iPad lancé en 2015 permettait lui aussi de fixer des manettes de chaque côté d'une tablette afin d'en faire une véritable console portable, manipulable aux boutons physiques et aux joysticks.

Et concrètement, à la vue de la tablette de Gamevice, on pourrait tout aussi logiquement se demander si Nintendo n'a pas pioché son inspiration ailleurs que dans les cerveaux des bureaux de Kyoto, ou se demander si Gamevice n'essaie pas de grappiller des dollars tant leur concept est tout aussi déjà-vu. La plainte, déposée ce 9 août 2017, a évidemment pour but la réclamation d'une compensation financière ainsi que l'arrêt complet de la production et des ventes de la Switch.

Nintendo Switch : accusée d'avoir copié un accessoire, elle risque l'interdiction de vente