Vendredi, 7 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Sanctions russes: Trump va signer le texte

Sanctions russes: Trump va signer le texte

29 Juillet 2017

La réaction de Moscou ne s'est pas faite attendre: la Russie interdit à l'ambassade des États-Unis l'accès à deux sites moscovites à compter du 1er août.

Au lendemain de nouvelles sanctions économiques prises contre la Russie par le Sénat américain, le gouvernement russe a ordonné ce 28 juillet en représailles la saisie d'une résidence de datchas (des résidences secondaires) et d'un entrepôt utilisés par des représentants du gouvernement américain sur son territoire, ainsi qu'une coupe de leur effectif diplomatique dans le pays.

"Nous demandons à la partie américaine d'aligner avec exactitude le nombre des membres du personnel diplomatique et technique de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou et des consulats de Saint-Pétersbourg, Iekaterinbourg et Vladivostok, avec le nombre des membres du personnel diplomatique et technique russe aux Etats-Unis", a indiqué le ministère dans un communiqué. "Dans le cas de nouvelles actions unilatérales des autorités américaines pour réduire le nombre de nos diplomates aux états-UNIS suivre un miroir réponse ". Le président russe Vladimir Poutine avait alors décidé de ne pas répliquer en expulsant à son tour des diplomates américains. "Vigilance est le mot d'ordre", a répondu un porte-parole de la Commission, Alexander Winterstein, lors d'un point presse à Bruxelles.

'Twilight' creator's new series gets picked up at Starz
Chess, after all, was such a beloved past-time of Edward Cullen and Bella Swan that they even played it on their honeymoon. Starz has picked up the Stephenie Meyer supernatural drama " The Rook " to series, the network announced on Friday.

Le sénateur russe Franz Klintsevitch a commenté les contre-mesures russes et mis en garde la partie américaine sur le fait que "ce n'étaient que les premières mesures".

La chambre basse du Congrès des Etats-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère à Moscou mais aussi en Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes.

Plus tôt, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait fait savoir dans un communiqué que la Russie n'excluait aucune mesure pour "ramener les Etats-Unis à la raison", la patience de Moscou ayant selon lui atteint ses limites. Le document a été plébiscité par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump qui pourrait toutefois y opposer son véto.

Sanctions russes: Trump va signer le texte