Mercredi, 8 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Moscou réduit la présence diplomatique des États-Unis en Russie

Moscou réduit la présence diplomatique des États-Unis en Russie

29 Juillet 2017

En sus, l'utilisation par l'ambassade américaine d'une résidence en périphérie de la capitale russe et d'entrepôts va être suspendue.

La chambre basse du Congrès des Etats-Unis a adopté mardi à une quasi-unanimité de nouvelles sanctions contre la Russie, un projet qui provoque la colère à Moscou mais aussi en Europe, car il permettrait de sanctionner des entreprises européennes. Elles portent également un coup à des secteurs cruciaux de l'économie russe, comme la vente d'armes et les exportations d'hydrocarbures. Ce vote "montre que les relations avec la Russie sont devenues otages des luttes de politique intérieure aux États-Unis", dénonce encore en Russie le ministère des Affaires étrangères. " Ce genre de chantage visant à restreindre la coopération entre la Russie et les autres nations est une menace pour de nombreux pays et pour le commerce international ", dit le communiqué.

Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump qui pourrait toutefois y opposer son véto. Elle a annoncé une prochaine réduction de la présence diplomatique américaine sur son territoire, au lendemain du vote par le Sénat américain de nouvelles sanctions contre Moscou.

Madison Beer Says She Is Not Dating Brooklyn Beckham
While the two are best friends, they both have a lot going on separately. According to Madison , the pair are really just besties.

John Tefft, ambassadeur des Etats-Unis en Russie, a exprimé le 28 juillet sa "profonde déception" ainsi qu'une "protestation" après que le Kremlin a décidé de réduire le personnel diplomatique américain présent sur le sol russe.

Si Washington continue à réduire le nombre de diplomates russes aux Etats-Unis, ou prend des mesures visant la Russie, Moscou répondra de manière égale à ces mesures, a affirmé le ministère.

Le texte prévoit aussi un mécanisme inédit qui déplaît à la Maison Blanche: les parlementaires s'arrogent le droit de s'interposer si jamais Donald Trump décidait de suspendre des sanctions existantes contre la Russie. Il suffirait en effet au Congrès de revoter le texte à la majorité des deux tiers pour surmonter ce refus. "La Chine s'opposera résolument à toute mesure qui porterait attente à ses intérêts", a martelé un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, lors d'un point de presse.

Moscou réduit la présence diplomatique des États-Unis en Russie