Mercredi, 1 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Automobile : Toyota rétrogradé troisième position derrière Renault-Nissan et VW

Automobile : Toyota rétrogradé troisième position derrière Renault-Nissan et VW

28 Juillet 2017

Les ventes sont tellement bonnes que Renault-Nissan se permet de voler la vedette à Volkswagen Group (5,15 millions) et Toyota (5,13 millions) en devenant le premier constructeur automobile (ou groupe, plutôt) mondial.

Renault a publié un résultat net semestriel de 2,416 milliards d'euros (+54,2 %) contre 1,567 milliard d'euros il y a un an.

Le constructeur des Lada, numéro un du marché russe, renfloué en 2016 par Renault, a annoncé jeudi se rapprocher de son objectif fixé pour 2018 d'un retour au bénéfice d'exploitation. Une première pour Renault-Nissan qui n'avait jamais accédé à cette position. Le groupe évoque également, dans un communiqué, le "dynamisme de (son) activité CKD en Iran et en Chine".

Herzing is Ready to Meet Foxconn Job Needs
The plant will be in House Speaker Paul Ryan's district, and represents a big win for the Republican leader. Critics have cautioned that Foxconn has made promises before to invest in the US and not followed through.

S'agissant des perspectives 2017, Renault prévoit un marché mondial en croissance de 1,5 % à 2,5 %. La marge opérationnelle du groupe s'est élevée à 1,820 milliard d'euros, représentant 6,2 % du chiffre d'affaires. Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a assuré jeudi, à l'occasion de la publication des résultats de Nissan, que l'alliance Renault-Nissan, récemment élargie à Mitsubishi Motors, était "bien placée" pour conquérir le premier rang mondial cette année, devant Volkswagen et Toyota, après avoir vendu 5,27 millions d'unités entre janvier et juin.

Le chiffre d'affaires, qui atteint lui aussi un niveau record, est en croissance de 17,3%, à 29,5 milliards d'euros, dopé par l'intégration du constructeur russe Avtovaz. Le résultat d'exploitation du groupe s'est établi à 1,789 milliard d'euros (+21,2 %) contre 1,476 milliard d'euros. "Nos efforts de réductions de coûts sont revenus à un niveau plus traditionnel, et cela malgré une poursuite de nos efforts pour investir afin de préparer le futur, que ce soit en terme de technologie ou de gamme", a déclaré à la presse Clotilde Delbos, directrice financière de Renault. Le flux de trésorerie libre de la division automobile de Renault, indicateur très suivi dans l'industrie, est quant à lui en recul de 6%, à 358 millions d'euros. Un record dans les trois cas pour un premier semestre.

Automobile : Toyota rétrogradé troisième position derrière Renault-Nissan et VW