Dimanche, 29 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'ONU nomme trois enquêteurs internationaux — Violences en RDC

L'ONU nomme trois enquêteurs internationaux — Violences en RDC

27 Juillet 2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi une déclaration présidentielle dans laquelle il exprime sa préoccupation face à la situation politique actuelle et aux risques d'instabilité en République démocratique du Congo (RDC). Les experts seront chargés d'établir les faits sur les allégations de violations des droits de l'Homme et du droit humanitaire international dans cette zone, d'après un communiqué du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme. Ainsi, il a noté que pour faire la lumière sur les crimes aux Kasaï, l'ONU, la Monusco voire le BCNDH sont prêts à collaborer avec l'État congolais pour des enquêtes.

Ces violences impliquent des miliciens, des soldats et des policiers.

Smuggling victims being held as material witnesses in case against driver
He was going to leave Pyle Transportation, the Iowa-based trucking company he worked for, this month after getting a prosthetic. Jacob Monty, an immigration lawyer in Houston, said the help survivors give to authorities could "lead to permanent residency".

En mars, deux jeunes experts onusiens - l'Américain Michael Sharp et la Suédo-Chilienne Zaida Catalan -, qui enquêtaient sur les violences au Kasaï et sur des fosses communes, ont été assassinés.

Cette province du centre de la RD Congo en proie aux violences et à l'insécurité, attribuée par les autorités à la milice Kamuina Nsapu qui est entrée en rébellion contre le gouvernement en août dernier après la mort de son chef. Le procès de leurs assassins présumés s'est ouvert le 5 juin.

L'ONU nomme trois enquêteurs internationaux — Violences en RDC