Dimanche, 29 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Barricades au Venezuela, en grève générale de 48 heures

Barricades au Venezuela, en grève générale de 48 heures

27 Juillet 2017

Le ministère public n'a pas précisé les circonstances exactes de sa mort.

Une autre victime est dénombrée. Au total 105 personnes y ont été tuées, deux hommes de 16 ans et 30 ans ayant perdu la vie mercredi. Ils contestent également les modalités du scrutin de dimanche.

Dans un registre plus léger, M. Maduro a présenté sur VTV un remix de la chanson "Despacito", un tube mondial, pour promouvoir l'élection de l'assemblée constituante. " pouvait-on lire sur des banderoles accrochées dès 6 h du matin dans la capitale et d'autres villes". C'est toujours pire, avec les files d'attente et la pénurie.

Ce message adressé à l'armée, principal soutien de M. Maduro, a été diffusé alors que le Venezuela se préparait à une grève générale de 48 heures, mercredi et jeudi, à l'appel de l'opposition. " Je vous invite à ne pas être complices de l'anéantissement de la République, d'une fraude constitutionnelle, de la répression ", a déclaré dans une vidéo diffusée sur Twitter M. López, sorti de prison le 8 juillet après trois ans et cinq mois de détention, mais assigné à résidence. À la veille de cette grève, signe de la tension ambiante et des craintes de nouvelles violences, les Vénézuéliens étaient partagés entre ceux qui faisaient le plein de provisions et ceux qui tentaient carrément de quitter le pays.

Selon l'institut de sondage Datanalisis, quelque 70% des Vénézuéliens sont opposés à la Constituante. Outre l'appel au boycottage de l'élection, une grande manifestation est prévue vendredi à Caracas.

De nombreux objets sont utilisés pour bloquer les rues de la capitale du Venezuela.

Indu Sarkar row: Relief for Bhandarkar as SC dismisses plea seeking stay
The Supreme Court bench also comprised of Justice Amitava Roy and Justice A M Khanwilkar, according to a PTI report. After the Bombay High Court on Monday rejected the petition filed against Madhur Bhandarkar's Indu Sarkar .

Les États-Unis souhaitent ainsi que le président Nicolas Maduro renonce à son projet d'Assemblée constituante.

Samuel Moncada a évoqué la campagne organisée par le président états-unien Donald Trump contre le pays en la qualifiant d'antidémocratique, d'anti-populaire, d'ingérence et d'impérialiste. L'assemblée doit être élue dimanche.

Nicolas Maduro a rejeté vigoureusement l'imposition de ces sanctions. Lors d'une réunion publique, il a dénoncé " la prétention illégale, insolente et insolite d'un pays à vouloir sanctionner un autre pays. "[.] Nous ne l'acceptons pas ".

Le président vénézuélien a accusé le directeur de la CIA, Mike Pompeo, d'avoir fait savoir que Washington "travaille en collaboration directe avec le gouvernement mexicain et le gouvernement colombien afin de renverser le gouvernement du Venezuela", selon les termes de M. Maduro.

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a fait part mercredi de sa 'préoccupation' sur les 'violations des droits humains et l'usage excessif de la force' au Venezuela.

Comme c'est le cas pour chaque batterie de sanctions américaines, les individus ciblés voient leurs éventuels patrimoines et comptes bancaires gelés aux Etats-Unis et ils ne peuvent plus commercer avec des Américains.