Jeudi, 23 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » New York-Washington en 29 minutes, Elon Musk s'enflamme un peu — Hyperloop

New York-Washington en 29 minutes, Elon Musk s'enflamme un peu — Hyperloop

21 Juillet 2017

L'homme d'affaires, fondateur du constructeur d'automobiles électriques Tesla et du fabricant de fusées SpaceX, envisage la création d'un réseau de transport baptisé "Hyperloop", où des capsules se déplaceraient dans des tubes sous vide.

Roi de l'effet d'annonce, le Tony Stark IRL a fait fantasmer des millions d'Américains de la côte Est, jeudi, avec un projet pour relier Washington et New York en 29 minutes grâce à un tunnel Hyperloop pour lequel il aurait reçu un " accord verbal " des autorités. Environ 330 kilomètres séparent New York de Washington.

"Nous avons eu des discussions prometteuses jusqu'ici", a indiqué le porte-parole, "et sommes résolus à mener des projets d'infrastructures transformants et nous croyons que les meilleures solutions sont souvent venues de l'ingéniosité et de l'énergie du secteur privé".

Pour cette ligne qui relierait New York à Washington DC, le trajet prendrait seulement 29 minutes, a précisé Elon Musk dans son tweet, alors qu'il faut 4 heures en voiture.

Cognizant Technology Solutions (CTSH) Hits 52-Week High
Perhaps, that suggests something about why 85.72% of the outstanding share supply is held by institutional investors. Over the short term, some market observers may have noticed that It has a 1.60% short float with 15 days to cover.

Un croquis d'Elon Musk pour le concept de train futuriste Hyperloop.

Elon Musk n'est directement impliqué que dans la réalisation des tunnels, par le biais de sa société The Boring Company.

Jeff Bezos, le patron d'Amazon avait révélé début mars, l'intérêt pour sa société spatiale Blue Origin de construire un vaisseau et un atterrisseur lunaire capables d'assurer un service de livraison de fret, et des modules d'habitat sur la Lune pour établir des colonies. Elle collabore avec la compagnie ferroviaire japonaise JR Central, qui a développé la technologie dite "Scmaglev", pour Superconducting Magnetic Levitation, et teste actuellement un nouveau train à sustentation électromagnétique devant relier Tokyo à Osaka à une vitesse de 500 km/heure.

New York-Washington en 29 minutes, Elon Musk s'enflamme un peu — Hyperloop