Vendredi, 28 Juillet 2017
Latest news
Main » Séoul propose de tenir des négociations avec Pyongyang (Yonhap)

Séoul propose de tenir des négociations avec Pyongyang (Yonhap)

17 Juillet 2017

Le gouvernement sud-coréen a proposé ce lundi de tenir un dialogue militaire intercoréen le 21 juillet pour réduire les tensions le long de la frontière, comme annoncé dans le discours du président Moon Jae-in à Berlin, en Allemagne. La Croix-Rouge a également proposé de son côté une rencontre pour tenter de relancer les réunions entre les familles coréennes séparées depuis la Guerre (1950-1953).

Le ministère sud-coréen de la Défense s'est déclaré en faveur d'une entrevue à Panmunjom, le "village de la trêve", à la frontière entre les deux Corées.

Un Nord-Coréen rencontre des membres de sa famille provenant de la Corée du Sud, lors d'une réunion de famille organisée par la Croix-Rouge en 2015.

" La Corée du Nord doit répondre à nos propositions sincères si elle vise réellement la paix sur la péninsule coréenne", a déclaré Cho Myoung-gyon, le ministre sud-coréen de l'Unification.

Pakistan Army chief 'analysing' Kulbhushan Jadhav's plea, decision at the 'earliest'
Jadhav, a former officer in the Indian Navy, is now on death row in Pakistan on charges of espionage and subversive activities. Islamabad has dismissed New Delhi's consular access request, as well as that of his mother, to Jadhav more than 15 times.

La rencontre proposée par le ministère serait la première réunion intercoréenne officielle depuis décembre 2015.

L'ancienne présidente Park Geun-hye, qui a été destituée en mars 2017 à la suite d'un scandale de corruption, avait refusé toute nouvelle discussion tant que la Corée du Nord n'établirait pas de mesures concrètes sur son désarmement nucléaire.

La majorité de ces personnes sont mortes sans avoir eu la possibilité de se revoir. Moon avait lancé une telle offre au régime de Kim Jong-un afin de suspendre tout acte d'hostilité mutuelle dans la zone démilitarisée (DMZ) à partir du 27 juillet prochain, date qui marque le 64e anniversaire du cessez-le-feu qui a mis fin à la guerre de Corée. Les communications transfrontalières sont interdites. Les réunions des familles avaient été instituées après un sommet historique en 2000, mais avaient été rapidement impactées par les tensions géopolitiques dans la péninsule. Plusieurs réunions ont été annulées à la dernière minute par la Corée du Nord.

Séoul veut reprendre les pourparlers avec son voisin du nord.

Séoul propose de tenir des négociations avec Pyongyang (Yonhap)