Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Tchétchénie : les gays "sont des démons", lance le président

Tchétchénie : les gays "sont des démons", lance le président

15 Juillet 2017

Une centaine d'homosexuels auraient été emprisonnés, torturés et parfois tués sur ordre du gouvernement. "Nous n'avons pas ce genre de personne ici". Nous n'avons pas de gays. Et s'il y en a, prenez-les au Canada. "Prenez-les loin d'ici pour que nous n'en ayons pas chez nous, pour purifier le sang de notre peuple", poursuit-il.

Lors de cette interview, repérée par le Huffington Post, Ramzan Kadyrov n'a pas manqué de montrer son exaspération lorsque le journaliste l'interroge sur les crimes commis contre les homosexuels dans le pays.

Et lorsque le journaliste le questionne sur les "histoires", racontant les tortures de jeunes homosexuels, le président tchétchène répond: "Ils sont le démon".

Stock Check For iShares S&P TSX Canadian Dividend Aristocrats Index ETF
The RSI, or Relative Strength Index, is a widely used technical momentum indicator that compares price movement over time. AGF Investments Inc. increased its position in shares of SPDR MSCI Europe Energy UCITS ETF by 9.4% in the first quarter.

"Des accusations que réfute en bloc Ramzan Kadyrov, qui ne cache pourtant pas son hostilité envers la communauté LGBT". [.] Ce ne sont pas des hommes. Que Dieu les maudisse pour ce dont ils sont accusés. "Ils devront en répondre devant le 'Tout-Puissant'" a-t-il poursuivi.

Il est rare que le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, s'exprime à propos du traitement infligé à la population homosexuelle dans son pays. La France a également accueilli début juin, le jour de la visite officielle de Vladimir Poutine (un proche du président tchétchène, NDLR) dans l'Hexagone, un premier réfugié homosexuel tchétchène âgé de 26 ans.

Tchétchénie : les gays