Vendredi, 23 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Une députée REM menacée de mort "par guillotine" — Loi travail

Une députée REM menacée de mort "par guillotine" — Loi travail

11 Juillet 2017

Brigitte Bourguignon, députée (LREM) du Pas-de-Calais, a reçu le soutien de ses collègues le 10 juillet, après avoir reçu des menaces de mort dans le cadre de ses fonctions de présidente de la commission des Affaires Sociales.

Si La France insoumise est largement opposée au projet de réforme du code du travail tel que portée par la nouvelle majorité, il ne souhaite donc pas que les batailles d'idées débouchent sur de violents excès tels que ceux observés par Brigitte Bourguignon. Un projet de loi qui provoque de nombreux remous, puisqu'il permettrait à l'exécutif de gouverner par ordonnances. "Je ne cesse de recevoir, via les réseaux sociaux, des insultes, un tantinet sexistes parfois, et même menaces de mort par guillotine ", a regretté l'élue. Ce n'est pas ma conception du débat démocratique. " Je n'accepterai jamais d'exercer mon mandat sous la pression et les menaces, de qui que ce soit", a poursuivi Brigitte Bourguignon, ce qui lui a valu une salve d'applaudissements, y compris de ses adversaires politiques comme Jean-Luc Mélenchon ou le député lillois Adrien Quatennens.

Next Weeks Broker Price Targets For Toll Brothers Inc. (NYSE:TOL)
The total number of shares percentage held by insiders is about 8.28% while the number of Shares % held by institutions is 81.6%. Analysts are also projecting an Average Revenue Estimate for Toll Brothers Inc .as $1.51 Million in the Current Quarter.

Brigitte Bourguignon subit la vindicte publique depuis la diffusion d'un extrait vidéo repris en boucle sur les réseaux sociaux et abondamment commenté dans les médias. "Il en reste 93, nous en avons vu 77" avait-elle répondu. "D'accord avec un taux d'acceptation de 0% c'est ça?" avait ironisé le député de l'opposition. Un échange qui n'était pourtant pas loin de la vérité, puisque parmi les 170 amendements déposés par France Insoumise et le Parti communiste, aucun n'a été adopté.

Une députée REM menacée de mort