Vendredi, 28 Juillet 2017
Latest news
Main » Ce qu'il faut savoir de l'affaire — Assistants parlementaires MoDem

Ce qu'il faut savoir de l'affaire — Assistants parlementaires MoDem

26 Juin 2017

La juriste et membre du Conseil constitutionnel Nicole Belloubet succède au poste de ministre de la Justice à François Bayrou.

L'enquête visant le MoDem, ouverte le 9 juin pour "abus de confiance et recel", doit déterminer si la formation a salarié des collaborateurs travaillant en France avec des contrats d'assistants parlementaires européens.

Après avoir annoncé son départ du gouvernement mercredi, François Bayrou a donné une conférence de presse pour s'expliquer sur l'affaire des assistants parlementaires du MoDem.

François Bayrou motive donc sa démission par sa volonté de reprendre sa liberté de parole.

L'eurodéputée Sylvie Goulard et éphémère ministre a, elle, employé pendant cinq ans comme assistant local un cadre du parti. En effet, non seulement le MoDem sera le troisième parti en nombre de députés derrière LRM et LR (qui risque d'éclater en deux groupes). (...) François Bayrou ment quand il dit le contraire. L'objectif était d'offrir un peu d'oxygène à certains ministères "sous pression" du fait de leur champ d'action, en nommant une poignée de sécrétaires d'Etat supplémentaires.

Dog defeats chicken, donkey, little boy to become mayor of Kentucky town
THE world of politics has taken another unexpected twist and turn after a pit bull won an election to lead a community . Being a mayor is a "ruff" job - but this dog, elected to the top post at a small town in Kentucky, is up to the task.

François Bayrou n'a pas hésité à faire référence à la Seconde guerre mondiale et aux "lettres anonymes" qui circulaient sous l'Occupation allemande. Si l'affaire est d'autant plus embarrassante que M. Bayrou qui a piloté un projet de loi qu'il a présenté la semaine dernière sur la moralisation de la vie publique, un des chantiers prioritaires du chef de l'Etat après une campagne présidentielle entachée par les affaires, pour le Président Macron c'est apparemment du pain béni et une occasion inespérée de pouvoir se débarrasser d'un allié, certes, mais combien encombrant. "On leur a recommandé ces gens-là", a avancé l'ancien ministre. "(.) L'ensemble des parlementaires du MoDem s'inscrivent dans cette logique", a de son côté affirmé Edouard Philippe.

"Il a des qualités qui peuvent être utiles".

Au total, après Sylvie Goulard mardi, ce sont les trois ministres issus du MoDem qui quittent le gouvernement. Défier Edouard Philippe? "Il ne le fera pas deux fois", affirmait cet élu de la mouvance des "constructifs". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

L'ancien Garde des Sceaux a ensuite défendu son parti. "Je respecte ce choix personnel", a-t-il expliqué, " il souhaite se défendre dans ce dossier, donc se donner les moyens de le faire, dont acte".

Ce qu'il faut savoir de l'affaire — Assistants parlementaires MoDem