Mercredi, 8 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Quatre partants, onze arrivants dans le gouvernement d'Édouard Philippe — Remaniement

Quatre partants, onze arrivants dans le gouvernement d'Édouard Philippe — Remaniement

24 Juin 2017

Dans la foulée, Emmanuel Macron devait s'envoler pour Bruxelles et son premier sommet européen, avec l'ambition de relancer le projet politique de l'UE au côté de la chancelière allemande Angela Merkel.

A l'occasion du premier Conseil des ministres du gouvernement Philippe II, tous les ministres et secrétaires d'Etat ont pris la pose dans les jardins de l'Elysée, au milieu des drapeaux français et européens.

La haut-fonctionnaire Florence Parly a été nommée mercredi ministre des Armées en remplacement de Sylvie Goulard, a annoncé mercredi le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler.

La diplomate Nathalie Loiseau, directrice de l'ENA, remplace aux Affaires européennes Marielle de Sarnez. En effet, 15 femmes font partie du nouveau gouvernement. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travers, issu du PS et parfois classé parmi les frondeurs. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, Brune Poirson, a exercé dans le secteur public, pour l'Agence française de développement, comme dans le privé (Veolia).

Mais " quelle crise politique?

Michael Reagan: I guess Donald Trump was right
Pelosi says she has no plans to step down, and Democrats haven't found any viable replacements yet. Nancy Pelosi is still their party's prom queen.

Le gouvernement Philippe 2 est là pour durer fait savoir le président par la voix du porte-parole du gouvernement.

Richard Ferrand, qui a accompagné Emmanuel Macron dans sa conquête du pouvoir, est, lui, visé par une enquête préliminaire pour des soupçons de favoritisme ayant bénéficié à sa femme dans une opération immobilière. La veille, elle n'avait pas exclu de quitter le gouvernement pour prendre la présidence du groupe MoDem à l'Assemblée nationale... Le président de la République, tout comme son Premier ministre, se trouvent au second rang.

Le deuxième gouvernement composé par Edouard Philippe, lui-même issu de la droite, devrait "être équilibré" et se composer "de gens qui viennent de la droite, de la gauche, du centre, des gens dont la légitimité ne résulte pas d'un engagement partisan", avait promis le Premier ministre. "Avec cette deuxième équipe, Emmanuel Macron veut éviter les affaires et les couacs".

Il faut encore espérer que les affaires sont derrière et que le feuilleton politique du MoDem est bien passé.

Tout est nouveau et tout change avec Emmanuel Macron, qu'on aime ou qu'on n'aime pas.