Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'équilibre est-il respecté — Remaniement du gouvernement

L'équilibre est-il respecté — Remaniement du gouvernement

24 Juin 2017

Les petits nouveaux du gouvernement ont rejoint les ministres et secrétaires d'État du gouvernement d'Édouard Philippe.

Dans la foulée, Emmanuel Macron devait s'envoler pour Bruxelles et son premier sommet européen, avec l'ambition de relancer le projet politique de l'UE au côté de la chancelière allemande Angela Merkel.

Rappelons que la forte abstention des législatives 2017 laisse planer un doute sur le nouveau terrain d'action du nouveau Gouvernement!

La juriste et membre du Conseil constitutionnel Nicole Belloubet succède au poste de ministre de la Justice à François Bayrou.

Parmi eux, Florence Parly, 54 ans, haut fonctionnaire spécialiste des questions budgétaires plutôt marquée à gauche - elle a été secrétaire d'État dans le gouvernement du premier ministre socialiste Lionel Jospin -, va succéder au ministère des Armées à Sylvie Goulard.

Pyongyang denies torturing USA student who died after release from North Korea
The article said South Korea was tarnishing North Korea's image with "slanderous talk about cruel treatment and torture". His parents decided against an autopsy , and the funeral went ahead with 2,500 mourners on Thursday .

La sénatrice MoDem du Loir-et-Cher Jacqueline Gourault a été nommée mercredi ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Et le député Stéphane Travert (ex-PS rallié très tôt à Emmanuel Macron) s'empare de l'Agriculture. "Ils ont vocation à être les adjoints des ministres auprès desquels ils sont nommés", précise-t-on à l'Elysée. - "Une équipe d'experts" - Annoncé comme un simple remaniement "technique", cette recomposition a pris une toute autre ampleur après une cascade de démissions provoquées par des affaires.

C'est "un choix personnel" qui "simplifie la situation", a réagi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

Le cliché, dévoilé sur le Twitter d'Emmanuel Macron, a été réalisé dans les jardins de l'Elysée. Mis en cause dans une affaire immobilière mais confortablement réélu dans sa circonscription du Finistère, il devrait prendre la présidence du groupe REM à l'Assemblée.

Toujours selon Christophe Castarner, le président de la République a souligné que le départ des trois ministres issus du MoDem était " leur choix", et a rappelé la règle édictée par Édouard Philippe selon laquelle un ministre mis en examen doit démissionner. "Avec cette deuxième équipe, Emmanuel Macron veut éviter les affaires et les couacs".