Lundi, 23 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Politique : premier Conseil des ministres pour le nouveau gouvernement

Politique : premier Conseil des ministres pour le nouveau gouvernement

23 Juin 2017

Le Premier ministre a eu beau indiquer, mercredi 21 juin sur TF1, juste après la nomination de son nouveau gouvernement, que celui-ci était "dans le même état d'esprit" que le précédent, il n'y a pas photo entre la première équipe, nommée après la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle, et celle désignée après les législatives. "Avec cette deuxième équipe, Emmanuel Macron veut éviter les affaires et les couacs".

Le nouveau gouvernement français d'Edouard Philippe a été dévoilé. Voici, en images, le second gouvernement du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Le Premier ministre, qui a confirmé la date du 4 juillet pour sa déclaration de politique générale, a dit souhaiter "un gouvernement équilibré", "avec des gens qui viennent de la droite, c'est mon cas, de la gauche, du centre, des gens dont la légitimité ne résulte pas d'un engagement partisan", et "à parité entre la société civile et les élus, et entre les hommes et les femmes".

Florence Parly, 54 ans, a été nommée ministre des Armées en remplacement de Sylvie Goulard, qui a demandé à ne pas appartenir au nouveau gouvernement. Et il compte dix nouveaux entrants. Enfin, la nouvelle ministre de la Justice Nicole Belloubet vient à peine de déposer ses valises place Vendôme, qu'elle va devoir se lancer dans le projet de loi sur la moralisation de la vie publique, que François Bayrou n'a pu porter, cerné dans l'affaire des assistants parlementaires européens.

Dans la foulée, les trois ministres issus du MoDem - Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez - ont annoncé leur départ à tour de rôle.

Macron ouvre à gauche et sort le MoDem — Gouvernement
La sénatrice Modem Jacqueline Gourault fait son entrée au gouvernement comme ministre auprès du ministre de l'Intérieur. Et puis il y avait le fait de porter la loi de moralisation publique qui implique une forme d'exemplarité.

Y aura-t-il de nouveaux membres de LR dans le gouvernement?

La presse a relevé jeudi le caractère plus "technique" que "politique" du gouvernement Philippe 2: "une équipe d'experts plus que de politiques", pour Le Parisien, "un gouvernement de techniciens à (la) main" d'Emmanuel Macron, selon Libération, "la part belle aux techniciens et aux fidèles", pour Le Figaro.

Mais la journée de mercredi a été marquée aussi par l'élargissement de la base d'Emmanuel Macron à l'Assemblée avec la constitution d'un groupe de députés LR et UDI "constructifs", d'une quarantaine de membres jusqu'alors.

"Le président de la République a considéré que c'était un bon choix, Richard Ferrand a considéré que c'était un bon choix aussi". Parmi les noms qui circulent, figurent ceux de Barbara Pompili, ex-secrétaire d'État chargée de la biodiversité, Brigitte Bourguignon, députée dans le Pas-de-Calais, Thierry Solère, député LR de Boulogne-Billancourt et François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique.