Mercredi, 27 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Quinquagénaire poussé dans le Rhône. Deux lycéens mis en examen

Quinquagénaire poussé dans le Rhône. Deux lycéens mis en examen

21 Juin 2017

Ils étaient en visite à Lyon pour "une sortie de citoyenneté" et ont fini en garde à vue.

Les six élèves ont été exclus définitivement de leur établissement, le lycée privé Charles-Péguy dans le 6e arrondissement de Marseille.

Agés de 17 et 18 ans, deux lycéens marseillais ont été placés en garde à vue.

La victime, âgée d'une cinquantaine d'années, emportée par le courant, avait été sauvée in extremis par un passant qui a réussi à l'extraire de l'eau.

Australia Suspends Syria Airstrikes Amid US-Russia Tensions
The last drone the U.S. says it shot down was also reportedly destroyed near Tanf after firing on coalition forces. The zone previously applied to airspace but now includes ground territory, a defense official told Military.com.

Le 25 mai dernier, un enseignant a été poussé dans le Rhône avant d'être secouru. Ils étaient venus à Lyon avec leur classe pour visiter le Centre d'histoire de la résistance et de la déportation.

"Là, c'est l'horreur, je coule", raconte le quinquagénaire. "Dans cette situation, le cerveau se met en état d'efficacité, j'ai l'impression qu'il me donne des ordres pour m'en sortir", confie-t-il. Il ont été retrouvés grâce au personnel de leur lycée, les professeurs accompagnateurs les ayant entendu se vanter de l'épisode. Un passant entend ses appels à l'aide et lui porte secours.

Il est à préciser que la scène a été filmée, et au terme de ses huit secondes, on voit cinq jeunes prendre la fuite. Celle-ci est diffusée sur les réseaux sociaux. Ils sont suspectés d'avoir poussé, le 25 mai, un homme d'une cinquantaine d'années dans le Rhône, à Lyon, pendant une sortie scolaire, alors que ce dernier se baladait "tranquillement" sur les berges, a expliqué une source policière, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès.

Celui qui a poussé la victime est soupçonné de violence aggravée avec préméditation, tandis que le mineur, qui a filmé la scène et l'a diffusée sur un groupe Facebook, est suspecté de non-assistance à personne en danger et divulgation d'images violentes.

Quinquagénaire poussé dans le Rhône. Deux lycéens mis en examen