Mardi, 17 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » SPORTS Porsche arrache la victoire au Mans

SPORTS Porsche arrache la victoire au Mans

19 Juin 2017

La Porsche 919 Hybrid de l'Allemand Timo Bernhard et des Néo-Zélandais Brendon Hartley et Earl Bamber a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans au terme d'une course qui n'a cessé de rebondir lors des deux tours d'horloge. Favori et dominateur des qualifications et du début de course, Toyota qui semblait avoir les armes pour vaincre a de nouveau fait preuve d'une incroyable malchance en perdant toute chance de victoire dans la nuit avec les abandons des deux TS050 Hybrid qui occupaient la tête de la course.

La n°7 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) et la n°9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) ont toutes les deux abandonné en une demi-heure pendant la nuit. Des déboires qui font le jeu de Porsche. Alors qu'elle semble en route vers la victoire, elle s'immobilise dans la ligne droite des Hunaudières en fin de matinée à 3h50 de l'arrivée, avant d'abandonner. C'est donc ainsi que la Porsche n°1 a repris les rennes de la course ce dimanche matin.

Si les 24 Heures du Mans nous offre très fréquemment des scénarii rocambolesques, l'édition 2017 n'a pas été en reste. La troisième Toyota toujours en course, la #8, termine deuxième de la catégorie, mais à la 9 place du général. C'est l'écurie Vaillante Rebellion qui complète le podium. Derrière, les Oreca 07 - Gibson n°38 et 13 complètement le podium à la surprise générale. Petit à petit, l'une des dernières LMP1 encore en course a grappillé son retard pour finalement prendre la tête de la course juste avant le début de la dernière heure de course.

On s'attendait à un spectacle de haut niveau, la catégorie des LM GTE Pro n'a pas déçu. Après un final épique face à la Chevrolet Corvette C7R #63 de Magnussen/Garcia/Taylor, c'est l'Aston Martin #97 de Turner/Adam/Serra qui s'impose dans la catégorie.

Trump decries 'witch hunt' but lawyer insists no probe
Deputy Attorney-General Rod Rosenstein has replaced Attorney-General Jeff Sessions as head of the Russia-Trump probe. This is a very complex matter, involving thousands of pages of intelligence documents, lots of witnesses.

A noter la victoire de notre compatriote Dries Vanthoor (Ferrari 488) en classe LMGT AM.

Cette édition a également été marquée par le nouveau fiasco de Toyota.

Une fois encore, l'épreuve des 24 Heures du Mans s'est montrée à la hauteur du mythe.