Mardi, 17 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » La Porsche N.1 leader arrêtée, en passe d'abandonner — Heures du Mans

La Porsche N.1 leader arrêtée, en passe d'abandonner — Heures du Mans

19 Juin 2017

Le jeune Français a déjà remporté en début de saison les 6 heures de Silversone avec ses équipiers chinois Ho-Pin Tung et britannique Oliver Jarvis.

L'abandon de la Porsche 919 Hybrid #1 d'André Lotterer, Nick Tandy et Neel Jani est confirmé peu avant le cap de la mi-journée. Ce duel est lié à l'hécatombe chez les autres LMP1: en plus de la Porsche n°1, deux Toyota ont abandonné pendant la nuit.

Plusieurs incidents, ayant entraîné des zones de ralentissement décidées par les organisateurs, ont ensuite resserré les écarts entre les trois voitures de tête.

Débarrassée de la menace japonaise, la Porsche N.1 a pris les commandes, tentant de ménager la mécanique en gérant son avance, pour éviter toute mauvaise surprise. Le pilote suisse avait alerté son écurie à la radio avant que le problème ne survienne, mais il lui avait été intimé l'ordre de continuer.

Mais l'écurie allemande doit surtout se méfier des LMP2, particulièrement véloces cette année, et qui connaissent moins de casse pour l'instant. La 911 RSR est ressortie à la 3e place de la catégorie avec Patrick Pilet désormais au volant qui pointe derrière l'Aston Martin n°97 de Darren Turner.

Kyrie Irving on LeBron James' performance in the Finals: "He's freaking awesome"
The Warriors won the title in 2015 before the Cavaliers made their historic comeback a year ago . He had an wonderful series, just dominated".

C'est parti pour 24 heures de course sur le circuit du Mans!

Les choses risquent en partie de rentrer dans l'ordre au niveau hiérarchique car la Porsche N.2 ne se trouve plus qu'à cinq tours de la deuxième place. Lopez-Kunimoto-Lapierre (ARG-JPN-FRA/Toyota TS050 Hybrid) à un tour; 4. Le Vaudois Sébastien Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Britannique Anthony Davidson ont fini au 9e rang à 9 tours des vainqueurs.

C'est en GTE Pro que le bagarre reste animée.

Unique prototype à pouvoir encore croire en la victoire, la n°2 compte deux tours de retard derrière l'Oreca n°38.