Vendredi, 25 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Sa directrice de campagne porte plainte — Agression de NKM

Sa directrice de campagne porte plainte — Agression de NKM

18 Juin 2017

Le magazine people "Closer" ajoute qu'il est le maire d'une petite commune de Normandie.

L'ancienne ministre, en ballottage défavorable dans la 2e circonscription de Paris face à un candidat REM, distribuait des tracts lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant notamment de "bobo de merde".

Nathalie Kosciusko-Morizet a passé la nuit dernière en observation à l'hôpital Cochin après l'agression dont elle a été victime jeudi à Paris, selon BFM TV. Les pompiers sont intervenus, sur ce marché place Maubert, et elle a repris connaissance.

"Je vais mieux. J'ai besoin encore de quelque temps pour récupérer", a déclaré NKM le lendemain, en quittant l'hôpital à la mi-journée.

Erik Jones leads Toyotas for best-career Cup finish
When Blaney climbed from his auto in Victory Lane, the magnitude of what he had just accomplished still hadn't registered. He had interviewed Xfinity victor Brad Keselowski in victory lane Saturday as part of an all-driver broadcast by Fox.

Photographié, son visage avait été diffusé dans les médias et le parquet de Paris avait ouvert une enquête immédiatement.

Après cette altercation en présence de journalistes, l'agresseur avait pris la fuite et était parti vers la bouche de métro la plus proche. Hier soir, la garde à vue de cet homme, identifié après des témoignages et grâce à l'exploitation de la vidéosurveillance, a été prolongée de 24 heures "pour permettre la poursuite des investigations" selon une source proche du dossier.

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives à Paris, a été confrontée samedi à l'homme soupçonné de l'avoir agressée sur un marché parisien mais l'intéressé, maire d'un village normand, a nié toute violence devant la police et sa garde a vue a été prolongée dans la soirée.

Sa directrice de campagne porte plainte — Agression de NKM