Dimanche, 19 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Tout Washington attend le témoignage de Jeff Sessions

Tout Washington attend le témoignage de Jeff Sessions

16 Juin 2017

Le 12 mai dernier, deux jours après avoir limogé son directeur du FBI, Donald Trump avait tweeté: " James Comey ferait bien d'espérer qu'il n'y a pas de "tapes" (enregistrements) de nos conversations avant de commencer à les faire fuiter dans la presse. "Complètement illégales? Très +lâche!+", a écrit Donald Trump dans un message laissant la porte ouverte à plusieurs interprétations.

Jeff Sessions est interrogé sur les relations qu'il a eues durant la campagne avec l'ambassadeur de Russie à Washington, mais aussi sur le rôle qu'il aurait pu jouer dans le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Ce témoignage se fait dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine.

Lors de cette audition aux airs de pièce dramatique, James Comey a admis avoir fait fuiter à la presse en mai, via un ami, des notes dans lesquelles il avait consigné certains rendez-vous en tête à tête avec Donald Trump.

Après avoir été assermenté, Jeff Sessions a commencé son témoignage avec la lecture d'une déclaration écrite. Un point dont s'est saisi l'avocat personnel du président pour menacer James Comey de poursuites. Une perspectives toutefois rejetée par de nombreux experts.

Leo Varadkar formally elected as 1st gay Irish Prime Minister
Once nominated, Mr Varadkar will travel to Aras an Uachtarain (President's residence) to meet President Michael D. Mr Adams warned that Mr Varadkar had in the past mistakenly engaged in abuse and invective during Dail exchanges.

Depuis, le président américain fait durer le suspense. La commission du Renseignement de la Chambre des représentants a demandé que ces enregistrements soient présentés, s'ils existent, avant le 23 juin.

Donald Trump, roi du bluff? "Pourquoi pensez-vous qu'il pourrait être en collusion avec les Russes?", a-t-il asséné, à propos des voix discordantes émanant de l'exécutif.

ETATS-UNIS Donald Trump a promis qu'il en dirait plus "bientôt". "Arrêtez de parler. Vous vous précipitez dans un gigantesque piège menant au parjure".

"Vous n'avez pas été blanchi".