Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le président Emmanuel Macron proche de la majorité — France- Législatives

Le président Emmanuel Macron proche de la majorité — France- Législatives

15 Juin 2017

Selon les premières estimations de l'institut Ipsos, La République en marche (LREM), le parti du Président, arrive largement en tête du premier tour des élections législatives avec 32,2% des voix avec son allié Modem.

Les ministres-candidats sont arrivés largement en tête dans leur circonscription.

Le mouvement politique d'Emmanuel Macron obtiendrait de 400 à 445 sièges dans la future Assemblée nationale qui compte 577 sièges.

Dans le Doubs se déroulera un duel REM/socialiste. Mais si la formation est en position de battre le PS sur les bancs de la gauche, elle enregistre tout de même un recul sérieux par rapport à sa dynamique présidentielle; tout comme le Front National, qui, miné par une mauvaise fin de présidentielle, s'étiole et pourrait, dimanche prochain, ne compter qu'un seul député élu au lieu des deux de 2012. Il abordait groggy ces législatives, il n'est pas requinqué ce matin, au lendemain de résultats éloignés de ceux auxquels pouvait prétendre le parti de Marine Le Pen, finaliste battue de la présidentielle.

Même un ministre mis en cause dans une affaire de transaction immobilière, Richard Ferrand, s'est qualifié haut la main pour le second tour.

Le Premier ministre Edouard Philippe sera mardi dans l'Essonne pour soutenir une candidate REM, tandis que son prédécesseur socialiste Bernard Cazeneuve ira soutenir Myriam El Khormi mercredi. "Malgré l'abstention, le message des Français est sans ambiguïté", a-t-il estimé. 'Pour la troisième fois consécutive, vous avez été des millions à confirmer votre attachement au projet de renouvellement, de rassemblement et de reconquête du président de la République'.

Avec 20,9 à 21,5%, la droite obtiendrait quant à elle entre 80 et 132 sièges.

Trump investigated for possible obstruction of justice
Sessions argued that in the context of that hearing, "my answer was a fair and correct response to the charge as I understood it". Congressional Republicans stood behind Mueller on Tuesday and said he should be given the freedom to conduct his investigation.

C'est moins d'un électeur sur deux qui est allé voter dimanche où, à l'issue du scrutin, le tandem Macron-Bayrou est en phase de gagner la majorité absolue avec un taux obtenu de 32,32% des suffrages exprimés (7.323.102 de voix), selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon réunit 11% des suffrages, et devance ainsi le Parti socialiste et les radicaux de gauche du PRG, qui totalise 10,2%.

Un premier tour marqué également par le niveau record de l'abstention.

Les Républicains (LR) qui espéraient pouvoir empêcher le président de la République d'avoir une majorité au sein du parlement, ont vu leur espoir voler en éclats, après n'avoir obtenu que 21.56 %. François Baroin, chef de file de la droite aux législatives, a aussitôt appelé à un sursaut.

Pour le FN, c'est une déception: la barre des 15 députés pour former un groupe avait longtemps constitué un objectif minimal. La France insoumise, de Jean-Luc Mélenchon, est crédité de 8 à 18 sièges. Ces élections n'ont pas réussi à mobiliser massivement les Français.

Parmi les 530 candidats investis par La République en Marche, la moitié sont des citoyens jamais élus et originaires d'horizons variés: torera, mathématicien, pilote de chasse, etc.

Leur manque de notoriété ou d'expérience ne les empêche pas d'avoir le vent en poupe, portés par la popularité du nouveau chef de l'Etat français, qui connaît un indéniable état de grâce en ce début de quinquennat. "Depuis un mois, le président a su incarner en France comme sur la scène internationale la confiance, la volonté et l'audace". Certains évoquent une véritable "Macronmania". "Dès l'instant qu'ils décideront d'élire Emmanuel Macron à la présidence de la République, je ne les vois pas, trois semaines après, le priver des moyens pour gouverner à l'Assemblée nationale". Les titres des quotidiens nationaux ne laissent aucun doute sur la couleur de la future "chambre bleu Macron" (L'Humanité).

Le président Emmanuel Macron proche de la majorité — France- Législatives