Mercredi, 17 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Vers une timide remontée en début de séance — Marché

Vers une timide remontée en début de séance — Marché

13 Juin 2017

Dans la matinée, l'indice CAC 40 prenait 12,98 points à 5.253,57 points.

Il s'agirait de la troisième hausse des taux depuis l'élection à la Maison Blanche de Donald Trump, même si l'économie a donné récemment des signes d'essoufflement, surtout du côté de l'inflation.

"Le coup de chaud sur les technologiques est vu comme un avertissement par certains observateurs, mais nous doutons fortement qu'il marque le début d'une période de plus grande prudence à l'égard du secteur alors que les taux de croissance des bénéfices restent très significatifs pour les plus grandes valeurs technologiques américaines", ont estimé les analystes de Aurel BGC. "Il s'agit de savoir quelle sera la trajectoire des prochaines montées de taux et les investisseurs se demandent également comment la présidente de la Fed, Janet Yellen va analyser les derniers indicateurs macroéconomiques américains mitigés", selon lui.Les investisseurs ont également pris acte des résultats du premier tour des législatives en France, où le parti du président, La République en Marche, est arrivé nettement en tête.

Secret Service says it does not have any White House tapes
The president had said Comey's testimony vindicates his assertion that Trump himself was not personally under the investigation. The difference is Sessions still works for President Donald Trump , and he has a lot more to lose.

Sur le front des valeurs, le secteur technologique chutait à l'image de STMicroelectronics (-9,14% à 13,92 euros), Atos (-4,13% à 125,35 euros) et Worldline (-1,74% à 30,50 euros).

Sanofi reculait de 0,87% à 85,39 euros. Le groupe pharmaceutique a démenti avoir pratiqué une politique consistant à sous-évaluer et classer des salariés pour les licencier plus facilement, comme l'en accuse lesyndicat FO.

A l'inverse, Renault était dynamisé (+1,68% à 85,52 euros) par une recommandation réitérée à " acheter " par Citi.