Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Législatives : Royal a voté En Marche! et déplore les "divisions" du PS

Législatives : Royal a voté En Marche! et déplore les "divisions" du PS

13 Juin 2017

"Je vais continuer le combat climatique, je mettrai mes compétences au service de ce combat et du gouvernement", a-t-elle indiqué, ajoutant que le président Emmanuel Macron lui avait demandé son aide sur ce dossier climat. Il "m'a appelée très tard, j'ai été la variable d'ajustement", assure-t-elle. "Les électeurs ont éliminé le PS" lors de ce premier tour, a-t-elle asséné. "Ils ont assisté à l'épisode calamiteux des primaires, ils ont assisté à des divisions pendant cinq ans". "Les gens ne supportent plus cela".

Selon elle, "il y a eu (dans la société, ndlr) un épuisement général, le 49-3, les attentats. une saturation, et le besoin d'apaisement, d'accalmie".

Ségolène Royal a également fait par de sa surprise quant à la débâcle du Parti socialiste au soir du 1er tour des législatives.

AG Jeff Sessions Headed to Hot Seat in Senate Intel Committee
Trump fired Comey on May 9. "I believe the James Comey leaks will be far more prevalent than anyone ever thought possible". In a letter on Saturday, Sessions said that he wanted to answer questions raised during the Comey hearing.

"Vous pourriez changer?", lui a demandé Jean-Jacques Bourdin. "Ce serait plus juste, mais il est toujours scabreux de modifier le mode de scrutin", estime Mme Royal, appelant surtout à se concentrer sur le fond des dossiers, comme par exemple la défense de l'agriculture bio. "Parce qu'il va y avoir sans doute une recomposition, en tout cas, il faut que quelque chose se passe qui continue à porter la justice sociale et l'émancipation par l'école".

Alors que les candidats et députés sortants du Parti socialiste sont balayés à l'occasion de ces législatives, l'ancienne ministre de l'Environnement veut faire une distinction entre "l'organisation politique, qui est en voie d'épuisement et de disparition, c'est salutaire si l'on veut que les organisations politiques ne l'emportent pas sur les idées qu'elle défendent, les grands fondamentaux de la gauche".