Jeudi, 20 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Assemblée: Philippe pour une dose de proportionnelle

Assemblée: Philippe pour une dose de proportionnelle

13 Juin 2017

Dans le Finistère, l'intégralité des circonscriptions sont remportées par "La République en marche", le parti d'Emmanuel Macron.

Le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993.

Selon les projections, la coalition obtiendra de 415 à 455 sièges, au terme du second tour, la semaine prochaine. Même revendication à La France insoumise où Clémentine Autain juge que la proportionnelle aurait permis au bloc LFI-PCF, fort de des 13,7%, d'avoir "des dizaines de députés" au lieu des 10 à 23 prévus. Tout comme la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon qui est très loin de son score du 26 avril dernier!

Le scrutin majoritaire "a été celui de la IIIe République, période où il y a eu la plus grande instabilité", notait M. Casanova, soulignant que la stabilité de la Ve était davantage liée aux pouvoirs de l'exécutif sur le législatif - dissolution, 49-3, etc. - qu'au mode de scrutin.

Parmi les battus du premier tour, le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, les anciens ministres Mathias Fekl, Pascale Boistard, Aurélie Filippetti, François Lamy, Kader Arif, Christian Eckert.

Deutsche Telekom AG (DTE) PT Set at €19.80 by Barclays PLC
The firm's 50-day moving average is €32.03 and its 200-day moving average is €31.42. Deutsche Telekom AG has a 1-year low of €13.37 and a 1-year high of €18.13.

La droite, qui espérait priver le nouveau président Macron de majorité, terminerait avec 70 à 110 élus LR et UDI. Dont une "petite trentaine" devrait soutenir la majorité présidentielle, selon un des chefs de file de ceux qui se sont baptisés les constructifs, le député LR Thierry Solère, prêt à voter la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe. Avec un score de 13 à 14% très éloigné du score de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (21,30%).

Quant au Front national, il obtiendrait seulement 1 à 10 sièges, contre 2 lors de la précédente législature.

Pour le FN, c'est "une déception", a reconnu son vice-président Florian Philippot: la barre des quinze députés pour former un groupe avait longtemps constitué un objectif minimal. Avec 32,9% des voix, le parti du président est en tête.

Le Premier ministre s'est toutefois interrogé sur le niveau.