Jeudi, 23 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un Français tué dans l'attentat de Londres

Un Français tué dans l'attentat de Londres

04 Juin 2017

Ce dernier avait pourtant condamné "dans les termes les plus forts possibles" l'attentat londonien, qui a replongé le Royaume-Uni dans la tourmente une semaine seulement après celui de Manchester.

Un attentat a de nouveau frappé samedi soir le cœur de Londres, où trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis attaqué des passants au couteau, faisant sept morts, avant d'être abattus par la police. Il a accusé Sadiq Khan de ne pas prendre la menace terroriste au sérieux, et l'appelle à cesser d'être "politiquement correct".

Le président américain Donald Trump à appelé à rétablir son décret migratoire controversé, interdisant l'entrée aux États-Unis des ressortissants de six pays musulmans, dans la foulée d'une nouvelle attaque en Grande-Bretagne que la police a dit traiter comme des actes de terrorisme.

Les États-Unis se retirent de l'accord de Paris sur le climat
Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Alice Baillat : Effectivement, le retrait des États-Unis brise la dynamique sans pour autant briser l'accord.

"En fait, j'ai vu la déclaration du maire de Londres et ce n'est pas ce que je l'ai entendu dire", a-t-il dit dimanche sur CNN. "C'est parce qu'ils ont utilisé des couteaux et un camion!", a-t-il ironisé.

Un sens de l'à-propos dont les Français se souviennent que Donald Trump en avait déjà fait la preuve lors des attentats du 7 janvier 2015 à Paris. "Et je pense qu'avec une attaque terroriste de cette envergure, ce n'est pas le moment de critiquer un maire qui essaie d'organiser la réponse de sa ville à l'attentat". "Ce que nous pouvons faire pour montrer que nous n'allons pas nous laisser intimider est de voter, jeudi, et de comprendre l'importance de notre démocratie, de nos libertés civiles et nos droits de l'homme". Ainsi, Emmanuel marron a tweeté plus d'un heure trente après Donald Trump. "Nous avons besoin du décret migratoire comme niveau supplémentaire de sécurité!", avait tweeté le magnat de l'immobilier.