Dimanche, 23 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Trump s'en prend au maire de Londres

Trump s'en prend au maire de Londres

04 Juin 2017

Ces critiques du président des Etats-Unis contre l'édile londonien et les tweets samedi soir du milliardaire républicain aux attaques - lorsque trois assaillants ont foncé en voiture dans la foule puis attaqué des passants au couteau - ont suscité de vives condamnations aux Etats-Unis et à l'étranger, M. Trump étant accusé de faire de la récupération politique.

La nouvelle attaque terroriste sur le London Bridge qui a fait six morts et plus d'une quarantaine de blessés - le troisième attentat en trois mois sur le territoire britannique - a été accueilli avec compassion mais aussi détermination par les dirigeants du monde entier.

Le président américain estime qu'il faut cesser d'être politiquement correct, quand il s'agit de la sécurité. "Nous avons besoin de choisir qui vient ou non aux Etats-Unis", a également insisté Donald Trump.

Sadiq Kahn, le maire de Londres, a qualifié l'attentat de "délibéré et de couard". "Il n'y a pas de raison d'être alarmés par cela".

Ferrand restera au gouvernement malgré l'exaspération des Français
D'après cette enquête, 73% des personnes interrogées jugent que les faits reprochés à Richard Ferrand sont graves. Cette opération a priori légale ne fait l'objet d'aucune enquête mais a fait naître un soupçon de favoritisme.

Cette attaque s'est produite à cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni et seulement deux semaines après un attentat à la sortie d'une salle de concert de Manchester. Il a ensuite mis en cause le maire de Londres en publiant une citation tronquée de l'édile.

Le maire de Londres " a des choses plus importantes à faire que de répondre au tweet mal informé de Donald Trump, qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s'alarmer " du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale, a indiqué dimanche le porte-parole de Sadiq Khan dans un communiqué. Sa première réaction sur Twitter, avant même d'apporter son soutien à Londres, avait été de souligner la nécessité d'adopter son très controversé décret migratoire, actuellement bloqué en justice.

Aux Etats-Unis, l'opposition et les ONG dénoncent la récupération politique par Donald Trump de l'attentat. Il faut que les tribunaux nous rendent nos droits.