Jeudi, 15 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Thomas Pesquet est à nouveau Terrien

Thomas Pesquet est à nouveau Terrien

04 Juin 2017

Il devait effectuer une troisième sortie, mais la Nasa l'a déprogrammée au dernier moment, jugeant que d'autres astronautes de la station étaient plus aptes. Sa place dans le vaisseau russe restera vide. La capsule des deux astronautes a atterri à l'heure prévue non loin de la ville de Jeskazgan, dans le centre du Kazakhstan, a confirmé à l'AFP le Centre russe de contrôle des vols spatiaux (TsUP).

Le commandant de bord du Soyouz, Oleg Novitski, 45 ans, est pour sa part un ancien pilote de l'armée de l'air russe, père de deux petites filles. Le président français Emmanuel Macron, qui assistait à Paris à la retransmission en direct organisée au Cnes, l'agence spatiale française, a applaudi lors de l'atterrissage.

"Les deux cosmonautes ont rempli toutes les tâches qui leur avaient été confiées de façon satisfaisante".

Ce vendredi 2 juin, après six mois dans l'espace, Thomas Pesquet redescend sur Terre, où il retrouvera sa famille et sa compagne. "Nous avons bien vu qu'il était très qualifié, un véritable professionnel", a-t-il ajouté.

Avec toutes ces cordes à son arc, l'astronaute parvient à rester modeste et accessible. "Il a rempli tous les objectifs fixés que ce soit sur le plan scientifique ou la maintenance de l'ISS".

Il a eu aussi à coeur de partager son expérience avec le public, notamment les enfants, via les réseaux sociaux, en postant de nombreuses photos. Et pour l'anecdote, à son retour sur notre planète, l'astronaute sera plus grand de quelques centimètres en raison de l'apesanteur!

Donald Trump met en colère les grands patrons — Accord de Paris
Pour justifier la sortie des États-Unis de l'Accord de Paris , le président américain a enchaîné une litanie de faux arguments. Donald Trump ne s'est pas fait que des amis lorsqu'il a décidé jeudi de retirer les États-Unis de l'Accord de Paris.

Et bien on peut comparer sa descente en direction des steppes du Kazaksthan, un peu au retour chaotique de Sandra Bullock dans le film Gravity.

À 07h35 GMT (09h35, heure de Paris), les deux hommes se sont installés dans le vaisseau Soyouz MS-03, le même qui les avait amenés dans l'espace dans la nuit du 17 au 18 novembre. Le module orbital et le module de service, devenus inutiles, se sont alors détachés du vaisseau embarquant les deux astronautes et ont brûlé en entrant dans l'atmosphère.

A une dizaine de kilomètres d'altitude, les parachutes se déploieront, freinant encore le Soyouz. Dès son arrivée au sol, les équipes de récupération et de secours ont foncé vers le point d'atterrissage.

Les vacances sont finies pour l'astronaute français Thomas Pesquet!

A l'intérieur de la capsule, protégée par un bouclier thermique, contrairement à Sandra Bullock, Pesquet et Novitski devraient subir des secousses beaucoup moins brutales. Il a également testé un outil d'échographie médicale pilotable à distance, qui pourrait avoir une application à terme dans les déserts médicaux français. Les vaisseaux russes Soyouz sont le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station orbitale depuis l'arrêt des navettes américaines.