Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump annonce jeudi sa décision sur l'accord de Paris — Climat

Trump annonce jeudi sa décision sur l'accord de Paris — Climat

02 Juin 2017

"Nous sortons mais nous reprendrons les négociations". "L'accord n'élimine pas le travail du charbon mais plutôt un transfert à d'autres pays ", s'est insurgé le président Trump agitant de nouveau les menaces que cela fait planer sur l'industrie américaine notamment sur le secteur de l'automobile et donc la création d'emploi.

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré jeudi au téléphone au président américain Donald Trump que l'accord de Paris sur le climat protège "la prospérité et la sécurité des générations futures", a indiqué Downing Street.

"Nous ne soutenons certainement pas le retrait des États-Unis de l'accord de Paris", a tenu à rectifier un chercheur du Mit spécialiste du changement climatique et auteur de l'étude. "Trump se retire de l'accord de Paris sur le climat".

Son rival Chevron campe sur la même ligne et soutient lui aussi un accord qui constitue un "premier pas vers un cadre international" de réduction des émissions, assure à l'AFP une de ses porte-parole, Melissa Ritchie.

"Le président américain sera " au maximum président pendant huit ans " et le climat mondial va de toute façon " lui survivre", a-t-elle dit vendredi à la presse.

"(1) Barack Obama a aussitôt jugé dans un communiqué que son successeur " rejetait l'avenir".

À ce jour, sur les 195 pays signataires, 147 - y compris les États-Unis - ont déposé " leur instrument de ratification " à l'ONU, c'est-à-dire la lettre signée du chef d'État confirmant les engagements pris par ses représentants lors de la conférence. Même si cette administration se joint à une petite poignée de pays qui rejettent l'avenir.

Bill de Blasio, le Maire de New York, touchée par de nombreux événements climatiques ces dernières années, a fustigé une décision "inadmissible" aux conséquences "destructrices". Selon le Figaro, il lui a rappelé que "rien n'est renégociable ".

Un juge de Nanterre dérape en pleine audience — Propos sexistes
L'avocat du suspect a également marqué une distance avec les propos du juge: "Mon client reconnaissait les faits". Le magistrat s'est alors tourné vers ma cliente en lui disant "oh si vous refusez le devoir conjugal ".

Mais sans les Etats-Unis, l'indispensable renforcement des objectifs de tous les pays pourra-t-il avoir lieu?

L'acteur Mark Ruffalo (Avengers) s'est insurgé dans de nombreux tweets, soulignant que le président Macron offrait refuge aux scientifiques américains qui travaillent sur le climat. Dans une allocution donnée à l'Elysée à 23h35 a réagi à la sortie annoncé des Etats-Unis de l'Accord de Paris. "L'accord de Paris va perdurer. Renier l'accord diminue le leadership des Etats-Unis et sape les alliances de longue date, plaçant un fardeau non-nécessaire sur les autres nations dans la lutte contre le changement climatique ".

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a qualifié sur Twitter la décision de M. Trump de " gravement erronée ". Et annonce l'illumination de l'hôtel de ville en vert, ce 1er Juin à 22 heures.

Comment sortir de l'accord de Paris? Un pays souhaitant dénoncer l'accord doit patienter trois ans à compter de son entrée en vigueur (intervenue le 4 novembre 2016), puis respecter un préavis d'un an avant de s'en libérer effectivement, précise l'article 28 du document.

Le réalisateur Michael Moore, violemment engagé contre la politique de Donald Trump, a lui aussi fait part de sa colère contre la décision de Trump.

Les États-Unis sont les deuxièmes plus gros pollueurs au monde.

L'objectif de l'accord de Paris était de limiter le réchauffement climatique planétaire à moins de 2 degrés.

Des manifestations ont eu lieu spontanément devant la Maison-Blanche pour dénoncer cette décision.

Trump annonce jeudi sa décision sur l'accord de Paris — Climat