Lundi, 21 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Sa société de production H2O dépose trois plaintes — Affaire Hanouna

Sa société de production H2O dépose trois plaintes — Affaire Hanouna

02 Juin 2017

La société H2O qui produit l'émission de Cyril Hanouna, a déposé trois plaintes pour dénonciation calomnieuse, à la suite de l'affaire du canular diffusé le 18 mai dans Touche pas à mon poste sur D8. Un jeune homme homosexuel qui est passé dans l'émission en question aurait été jeté dehors de chez lui car ses parents l'auraient reconnu et n'auraient pas accepté son homosexualité. Dès le lendemain, Le Refuge affirmait avoir reçu l'appel nocturne d'un jeune homme bouleversé à la suite de l'émission, précisant par la suite qu'il s'agissait de l'une des victimes de Cyril Hanouna. "Nous avons légitimement demandé à la justice, par le truchement de ces plaintes, de rechercher la vérité, d'identifier les responsables au sein de cette association et de sanctionner ce qui est pour nous une manipulation", ajoute Me Hasbanian. Invité à un entretien avec Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes pour discuter de l'homophobie, il a lancé un autre front sur le plan judiciaire. Une seconde plainte contre X a également été enregistrée devant le TGI de Paris pour " diffusion de fausses nouvelles ". Effectivement, Cyril Hanouna avait pris une voix efféminée et offrait alors une image caricaturale de l'homosexualité.

Richard Ferrand : nouvelles révélations du Canard enchaîné, pas de démission
De toute façon, "tout ce [qu'il a] fait dans [sa] vie professionnelle est légal, transparent". Il est enfin soupçonné d'avoir favorisé sa compagne dans une affaire immobilière , en 2011.

"Le jeune homme prétendument rejeté par ses parents n'a jamais existé", assure l'avocat. Voilà donc pourquoi H2O attaque pour "diffusion de fausses nouvelles" et "dénonciation calomnieuse". Et enfin une troisième plainte, pour diffamation avec constitution de partie civile, contre Nicolas Noguier, le président du Refuge (une association qui vient en aide aux jeunes homosexuels rejetés par leur famille). Le Parisien traduit cela de la manière suivante: " Hanouna aurait tenté d'acheter le silence de sa victime". Il y présentait le témoignage à la police de Frédéric Gal, le directeur général de l'association, dans lequel il indiquait que le jeune homme victime du canular avait subi des pressions de la part de H2O. La société de production estime que cette dernière allégation est "une diffamation publique à son endroit lui causant un préjudice". Une enquête devrait être ouverte.

Sa société de production H2O dépose trois plaintes — Affaire Hanouna