Dimanche, 23 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Quelles seraient les conséquences d'un retrait des Etats-Unis — Accord de Paris

Quelles seraient les conséquences d'un retrait des Etats-Unis — Accord de Paris

02 Juin 2017

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a toutefois prévenu mercredi soir à Berlin que l'accord de Paris "est un traité international avec des obligations légales" et qu'"il faudrait plusieurs années si les Etats-Unis voulaient en sortir", selon un tweet de sa porte-parole.

Pékin avait été, avec l'administration américaine alors conduite par Barack Obama, l'un des principaux artisans de cet accord historique dans lequel 196 pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, ambitionnant de limiter la hausse des températures à 1,5 degré par rapport aux niveaux préindustriels et ses effets potentiellement dévastateurs.

Pour Mitt Romney, candidat républicain à la Maison Blanche en 2012, c'est "la place de l'Amérique comme leader mondial" qui est aussi en jeu.

Affichant sa volonté de négocier un "nouvel accord" ou de renégocier l'accord de Paris, Donald Trump est resté extrêmement évasif sur les engagements que les Etats-Unis seraient prêts à prendre dans ce cadre. Il faut également préciser que si les Etats-Unis prenaient la décision de sortir de l'accord de Paris, le départ ne serait effectif qu'après un délai de quatre ans, c'est-à-dire lors de la prochaine élection présidentielle américaine. L'ancien président démocrate a d'ailleurs immédiatement dénoncé la décision de son successeur.

Le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen a déploré une "triste journée pour le monde".

La façade de l'Hôtel de Ville de Paris a été éclairée en vert pour manifester la désapprobation de Paris à l'égard de cette décision, et rappeler "la détermination des villes à appliquer l'accord de Paris". Les Américains ne peuvent pas simplement se retirer de l'accord de protection du climat.

Ligue des Champions - 5 choses à savoir avant la finale
Ronaldo a souligné que le Real abordait cette finale en pleine forme après avoir décroché mi-mai le titre de champion d'Espagne. Le Real Madrid est toujours favori, mais nous devons le prouver en essayant d'être meilleur qu'eux sur la pelouse.

De nombreuses figures du monde économiques aussi ont fait part de leur déception, et ont insisté sur l'urgence d'agir face au réchauffement en cours. "Le changement climatique est une réalité. L'industrie doit montrer l'exemple et ne pas être dépendante du gouvernement". Donald Trump a indiqué qu'il ferait une annonce dans les jours à venir. Le changement climatique est réel.

L'objectif des Etats-Unis, fixé par l'administration Obama, est une réduction de 26% à 28% de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 par rapport à 2005.

Donald Trump a estimé dans une allocution depuis les jardins de la Maison Blanche que l'accord de Paris "désavantage les Etats-Unis" et que l'accord actuel n'est pas assez dur avec la Chine et l'Inde.

Dans un commentaire publié dans Nature Climate Change, j'affirme qu'un retrait des États-Unis minimiserait les risques tout en renforçant la capacité d'action du reste de la planète.

Le coût de ces énergies est en baisse, mais cet accord sur le climat n'est plus suivi, il est possible que les énergies solaires et éoliennes se développent plus lentement.