Dimanche, 23 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'enquête bat toujours son plein — Manchester

L'enquête bat toujours son plein — Manchester

02 Juin 2017

La police a parallèlement mené une perquisition à un domicile à Whalley Range, quartier sud de la banlieue de Manchester.

Cette arrestation porte à 12 le nombre de suspects en garde à vue au Royaume-Uni.

Des membres du réseau de Salman Abedi pourraient encore être en fuite, estime la ministre britannique de l'Intérieur. Il s'agit d'un homme de 25 ans, interpellé dans le quartier d'Old Trafford, dans l'est de la ville. Le père et l'un des frères du kamikaze ont été arrêtés en Libye.

"Il est très clair que l'enquête porte sur un réseau", avait déclaré cette semaine le chef de la police de Manchester, au regard du mode opératoire de l'attaque au Manchester Arena à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. L'ÉI a multiplié les attaques en Europe, tandis qu'il enregistre des reculs sur le terrain en Syrie et en Irak. Près de 13'000 heures de vidéo-surveillance ont été visionnées, a expliqué la police.

L'attentat perpétré lundi soir par un kamikaze, Salman Abedi, un Britannique d'origine libyenne, a fait 22 morts et 116 blessés et été revendiqué par le groupe terroriste Etat islamique. Lunettes sur le nez, il est habillé d'une doudoune noire et d'un jean et chaussé de baskets. Dans un communiqué commun de la police et de l'anti-terrorisme, les enquêteurs demandent au public de communiquer toute information sur les faits et gestes du kamikaze depuis le 18 mai, date de "son retour au Royaume-Uni".

Un inédit de Tolkien vient d'être publié
Une histoire qui préfigure l'histoire d'amour principale du Seigneur des Anneaux entre Aragorn, roi du Gondor, et l'elfe Arwen. C'est bien possible, étant donné qu'une version inédite d'un conte de J.R.R.

La police allemande a indiqué jeudi que Salman Abedi avait fait une simple escale à Düsseldorf, contredisant des informations de presse selon lesquelles il aurait effectué un séjour dans cette ville de l'ouest de l'Allemagne.

Le jeune homme a loué un appartement dans le centre-ville d'où il s'est rendu à l'Arena. Cet appartement intéresse particulièrement les enquêteurs. À au moins trois reprises, des signes de radicalisation de Salman Abedi avaient été envoyés aux autorités.

" Les services de renseignement continuent à rassembler des informations à son sujet et, contrairement à ce que vous faites, je ne veux pas anticiper une conclusion selon laquelle quelque chose leur aurait échappé", a ajouté Amber Rudd.

Du fait des progrès de l'enquête, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé samedi de "critique" à "grave", a annoncé la Première ministre Theresa May.

L'attentat a fait de la sécurité un des thèmes majeurs, avec le Brexit, de la campagne pour les législatives du 8 juin, suspendue après l'attaque pendant quelques jours. La lutte contre le terrorisme devrait occuper une bonne part des débats télévisés attendus la semaine prochaine.