Samedi, 22 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » La décision de Trump sur l'accord de Paris attendue ce jeudi — Climat

La décision de Trump sur l'accord de Paris attendue ce jeudi — Climat

02 Juin 2017

Un retrait de l'accord de Paris placerait cependant les Etats-Unis dans une position inconfortable sur la scène internationale.

L'ancien président, Barack Obama, a réagi dès l'annonce de ce retrait, expliquant que le président Trump "rejette l'avenir" en réfutant l'accord sur le climat. L'accord de Paris, c'est quoi?

Donald Trump doit annoncer sa décision concernant l'accord de Paris.

Mais, alors que le président américain veut donner un coup de pouce aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) au nom de la défense des emplois américains, il se trouve que le monde des affaires, dans sa grande majorité, s'est prononcé pour un maintien au sein de l'accord de Paris. D'autres par contre, et même de grosses entreprises américaines (le pétrolier ExxonMobil, Coca-Cola, etc.), entrevoient les bienfaits de la transition énergétique, en termes d'image et d'économie.

Il a aussi mis en garde Donald Trump qu'il n'était peut être pas aussi facile qu'il le pense de se retirer du traité.

Les Etats-Unis sont le deuxième émetteur mondial de gaz à effet de serre, derrière la Chine.

"J'entends ce discours mais je le trouve trop optimiste et naïf, réagit François Gemenne, chercheur en sciences politiques à l'Ulg, directeur de l'observatoire Hugo (dédié à l'étude des migrations environnementales) et qui a participé à plusieurs négociations climatiques dont l'accord de Paris". Ce serait une tâche dans son mandat qui en compte déjà quelques unes. Et ici, il est terrible. "Cela indique le sens de la marche..." La décision américaine pourrait avoir un "effet de contagion" sur d'autres pays. "Beaucoup de pays ne sont pas enthousiastes à la transition".

Emmanuel Macron veut "revoir" l'accord d'actionnariat avec Fincantieri — STX
Le président Macron n'a pas fait le déplacement pour rien à Saint-Nazaire, ce mercredi. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

"Comment revoir les objectifs à la hausse?". Et ça de nombreuses célébrités l'ont bien compris et tentent de faire passer le message. La tendance économique montre que les énergies nouvelles sont les énergies du futur. "Donald Trump, lui, entretient le suspens, puisqu'il déclarait hier soir qu'il consultait encore tout le monde", ajoute-t-elle. L'administration Trump chercherait à présent à déterminer les modalités de retrait de l'accord.

L'accord vise à limiter le réchauffement climatique.

Il ne s'en est jamais vraiment caché, Donald Trump est climato-sceptique. "L'UE et la Chine pourraient jouer un rôle essentiel, oui, répond François Gemenne. Mais Donald Trump est tellement impulsif et imprévisible que la pression internationale pourrait avoir tendance à le braquer davantage..." D'autant que l'enjeu électoral du réchauffement climatique est mineur aux USA. Enfin, même sa fille, Ivanka, l'enjoint de ne pas prendre une décision radicale et irréversible.

Concrètement, le 45e président des Etats-Unis devrait invoquer l'article 28 de l'accord de Paris, qui permet aux signataires d'en sortir. En raison de la procédure prévue, cette sortie ne deviendra effective qu'en 2020.

La sortie de cet accord irriterait certainement les alliés des Etats-Unis, qui ont passé des années à le négocier pour réduire les émissions de carbone.

"Cette dénonciation prend effet à l'expiration d'un délai d'un an à compter de la date à laquelle le Dépositaire en reçoit notification".