Lundi, 24 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Orange, Cofidis et SFR boycottent à leur tour Cyril Hanouna

Orange, Cofidis et SFR boycottent à leur tour Cyril Hanouna

01 Juin 2017

Romain, bénévole de l'association Le refuge, qui aide de jeunes homosexuels en difficulté, a raconté, dans un entretien à Franceinfo, avoir reçu l'appel d'une des victimes du canular de Cyril Hanouna.

"C'était un canular qui a été mal interprété (...) ce qui m'intéresse aujourd'hui c'est qu'on donne la parole aux associations anti-homophobie".

Interpellés sur Twitter, plusieurs annonceurs ont fait part lundi soir de leur intention de ne plus diffuser de publicité pendant le créneau horaire de "Touche pas à mon poste" (TPMP), l'émission phare de Cyril Hanouna, des défections qui se poursuivaient mardi.

Une humoriste américaine s'excuse après une blague sur la décapitation de Trump
Chelsea Clinton, fille de l'ancien président Bill Clinton, a aussi fait part de sa réprobation: " C'est abominable et c'est mal. Barron , le plus jeune fils de Donald Trump , n'aura décidément pas été épargné lors du mandat présidentiel de son père .

Une vingtaine de groupes - dont PSA, Flunch, Décathlon, Orange, Petit Navire, Thomson, Bouygues Immobilier, Guerlain, Pringles, SFR, Groupama, La Fourchette, Engie, Nestlé, RedBull, PMU, iDVROOM, Cofidis ou encore Pulco ou la Maaf - ont ainsi annoncé une suspension de leurs spots. Ces mêmes marques qui portent leurs valeurs de tolérance en étendard n'ont pas semblé particulièrement motivées pour mettre un terme à leurs campagnes promotionnelles auparavant. Contactés par nos confrères de BuzzFeed News, Chanel, Disneyland Paris, LU, EasyJet ou encore Sodastream ont également fait savoir qu'ils mettaient un coup d'arrêt à la diffusion de leurs publicités. L'objectif est de déstabiliser l'émission en s'attaquant à ses sources de financement.

"Je remercie les 200 annonceurs qui restent et qui ont fait la nuance entre +TPMP+ et une séquence tardive interdite aux moins de 12 ans", a-t-il poursuivi. Comme on n'a plus de pub, on peut dire les marques hein! Et elle condamne à son tour cette "triste affaire" qui a généré plus de 25.000 signalements auprès du CSA et poussé des dizaines d'annonceurs à suspendre leurs investissements publicitaires.

Pour les besoins du sketch, Cyril Hanouna a utilisé une photo du torse d'un mannequin américain, sans sa permission.

Orange, Cofidis et SFR boycottent à leur tour Cyril Hanouna