Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » "La reprise devrait être effective" ce jeudi — Grève carburants

"La reprise devrait être effective" ce jeudi — Grève carburants

01 Juin 2017

La grève lancée il y a six jours par la fédération CGT-transports, qui réclame de meilleures conditions de travail pour les conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburant, gaz.), commençait en effet à se faire sentir à la pompe. "Si les syndiqués refusent, le filtrage continue".

Des discussions entre organisations salariales et patronales (FNTR, TLF, OTRE) étaient déjà programmées en juillet.

Alors que la CGT a annoncé que les transporteurs de carburants pourraient reprendre le travail dès ce jeudi, de nombreuses stations-essence restent à sec, notamment en Ile-de-France.

La grève, ainsi que les "barrages filtrants" installés chaque matin à l'entrée de la dizaine de dépôts de carburants franciliens pour informer les camions qui roulent du mouvement, ont ralenti l'activité de plusieurs dépôts, dont ceux de Villeneuve-le-Roi, Gennevilliers, Coignières et Grandpuits.

Certains sont opposés à l'inscription dans la convention collective de dispositions spécifiques, à l'instar de FO qui considère que certaines revendications sont "valables pour l'ensemble du transport routier".

Les syndicats de transports ont été reçus pendant plus de deux heures au ministère, en l'absence de la ministre Elisabeth Borne, en déplacement dans l'ouest avec le président Emmanuel Macron.

Les Obama, nouveaux propriétaires d'une maison luxueuse à Washington
Il possède une maison de 5,6 millions de dollars, achetée grâce à la fortune qu'il a amassée à la tête d'ExxonMobil. Kalorama a accueilli d'autres anciens pensionnaires de la Maison-Blanche, qui se situe à trois kilomètres de là.

Les autorités, comme les professionnels, cherchent à éviter une pénurie créée par un effet de panique, comme au printemps 2016 lors des grèves contre la loi travail.

En attendant, plus de 800 stations essence se trouvent en rupture partielle ou totale principalement en Ile-de-France mais également en Bretagne comme on peut le voir sur cette carte.

L'Union française de l'industrie pétrolière (Ufip), dont les adhérents représentent 600 stations rien qu'en Ile-de-France, évoquait toujours, comme mardi, une "centaine" de stations en rupture en Ile-de-France.

Selon un bilan effectué à 17 h 30 par Total, qui compte 2.200 stations-service sur tout le territoire, 105 stations (dont 92 en région parisienne sur 340) n'avaient plus de carburant.

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner a appelé les automobilistes à ne pas "céder à la panique", soulignant que "toutes les stations [étaient] approvisionnées".

Des conducteurs devant une station-service près de la Tour Eiffel, à Paris le 31 mai 2017. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.