Vendredi, 27 Avril 2018
Dernières nouvelles
Principale » Anticor annonce une plainte au parquet de Brest

Anticor annonce une plainte au parquet de Brest

01 Juin 2017

Le ministre de la Justice François Bayrou doit présenter le 14 juin une loi qui définira de nouvelles règles de transparence. "Mais ce n'est pas au Premier ministre, ce n'est pas au porte-parole du gouvernement de déclencher des enquêtes", a-t-il déclaré.

Le procureur de la République de Brest a finalement décidé d'ouvrir une enquête préliminaire au sujet de l'affaire Ferrand, selon un communiqué du parquet, confirmant une information du Télégramme.

Le Canard enchaîné a publié des révélations concernant Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et ancien secrétaire général d'En Marche!, l'accusant d'avoir utilisé un montage financier pour permettre à sa femme d'être propriétaire d'un local commercial loué par la mutuelle qu'il dirigeait, ainsi que d'avoir employé son fils comme assistant parlementaire.

"Je ne suis pas mis en cause par la justice", a répété plusieurs fois le député du Finistère mercredi.

Dans une tentative osée d'élévation, le président de la République appelait le lendemain au Conseil des ministres à "trier le bon grain et l'ivraie " (Saint-Mathieu, 13, 24), réservant ses reproches aux. médias: "Les choses ne vont pas forcément bien quand la presse devient juge ". "Mais on n'en a rien à faire de la morale", s'est-il exclamé.

Affaire Ferrand : Anticor annonce une plainte au parquet de Brest
Après Saint-Nazaire mercredi et les chantiers STX, Emmanuel Macron continue son déplacement dans le Morbihan ce jeudi à Lorient. Mais pour Xavier Bertrand, président LR de la région Hauts-de-France, elle "est aujourd'hui décrédibilisée" par l'affaire.

La présidente du Front national Marine Le Pen a critiqué jeudi la gestion de l'affaire Richard Ferrand par l'exécutif, dénonçant un "enrichissement personnel", qui "ressemble fichtrement à l'affaire Fillon".

"La loi, elle ne suffit pas, il faut un climat de confiance", a plaidé la députée LR Nathalie Kosciusko-Morizet.

Elle a déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Sophie Montel (FN), à l'origine de la procédure. "Il a le droit de s'exprimer sur Twitter en tant que tel, comme citoyen et pas comme ministre", a-t-elle déclaré sur Europe 1.

Le fait que, selon Emmanuel Macron, le projet de loi de moralisation de la vie publique soit son engagement numéro un, a également suscité une vague d'indignation. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.