Mardi, 28 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » La vie reprend peu à peu, l'enquête continue — Manchester

La vie reprend peu à peu, l'enquête continue — Manchester

31 Mai 2017

Les forces de police de l'agglomération du grand Manchester ont appelé toute personne ayant aperçu le kamikaze avec cette valise bleue entre le 18 et le 22 mai à les contacter. Elle n'a pas été utilisée dans l'explosion qui a tué 22 personnes, dont sept mineurs, mais l'auteur a été vu avec dans le centre-ville le jour de l'attentat, a indiqué la police en lançant un nouvel appel à témoin. "Nous n'avons aucune raison de penser que la valise ou son contenu contienne quoi que ce soit de dangereux, explique l'avis de recherche, mais nous demandons au public d'être prudent".

Dans la soirée, un rassemblement a eu lieu sur la place St Ann tapissée de milliers de fleurs, devenue emblématique du chagrin des Mancuniens.

Lundi soir à 22h31 précises, des centaines de personnes ont respecté une minute de silence à Manchester, une semaine pile après l'attentat.

A l'aube, la police avait arrêté un nouveau suspect, un homme de 23 ans, à Shoreham-on-Sea, dans le Sussex (sud). Cette arrestation porte à quatorze le nombre de suspects en garde à vue.

Par ailleurs, une enquête interne a été ouverte par le MI5, le service de renseignement intérieur, sur d'éventuels dysfonctionnements.

Pour la ministre de l'Intérieur, Amber Rudd, citée par The Guardian, il ne faut pas "tirer de conclusions hâtives" sur d'éventuelles failles du service de renseignement.

Des ordonnances "avant la fin de l'été" — Réforme du travail
Philippe Louis (CFTC), pour sa part, a "senti qu'il y avait une ouverture pour qu'il y ait une négociation sur tous les sujets". Les partenaires sociaux avaient déjà été reçus par le président Emmanuel Macron mardi dernier.

Les autorités britanniques cherchent à remonter l'emploi du temps du kamikaze présumé qui s'est fait exploser le 22 mai lors du concert d'Ariana Grande à Manchester.

L'attentat a mis la sécurité au c?ur de la campagne pour les législatives du 8 juin, qui a repris vendredi après avoir été suspendue au lendemain de l'attentat.

Au cours d'une émission télévisée lundi soir, la Première ministre Theresa May a ainsi été interpellée à plusieurs reprises sur les coupes budgétaires imposées par le gouvernement conservateur dans la police.

Samedi soir, la police avait lancé un appel à témoin, diffusant deux photos de Salman Abedi issues d'images de vidéo-surveillance le montrant le soir de l'attaque. Il portait une casquette et un sac à dos. Son père et un autre de ses frères ont également été interpellés en Libye.

Salman Abedi, a loué un appartement dans le centre-ville de Manchester, d'où il s'est rendu à l'Arena. Cet appartement intéresse particulièrement les enquêteurs: ils pensent que 'ce pourrait bien être l'endroit où a été assemblé l'engin' explosif utilisé pour l'attentat, selon le commissaire Ian Hopkins et le responsable de l'anti terrorisme Neil Basu. La gare avait été fermée pendant une semaine pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail.