Mercredi, 13 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Le kamikaze présumé a passé par Düsseldorf

Le kamikaze présumé a passé par Düsseldorf

29 Mai 2017

Selon un proche de Salman Abedi qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, un de ses amis est décédé après avoir été poignardé par de jeunes britanniques à Manchester.

L'hebdomadaire allemand Focus avait précédemment indiqué que les enquêteurs britanniques de Scotland Yard avaient contacté les autorités allemandes car Salman Abedi avait pris un vol Düsseldorf-Manchester quatre jours avant l'attentat suicide qu'il est accusé d'avoir commis lundi soir et qui a fait 22 morts.

Ces photos auraient été prises par des enquêteurs de la police et, selon des sources gouvernementales britanniques, transmises à leurs homologues américains qui les auraient fait fuiter.

En signe de solidarité, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a effectué une visite éclair à Londres. "La police britannique a été très claire sur le fait qu'elle veut contrôler le flux d'informations, afin de protéger l'intégrité opérationnelle" de l'enquête et pouvoir bénéficier "d'éléments de surprise", a déclaré Amber Rudd sur la BBC. La police locale a assuré que le profil des huit hommes interpellés depuis mardi, pour la plupart dans cette métropole, était "intéressant" et que des perquisitions se poursuivaient.

Des images de la police britannique reproduites par le New York Times montrent un détonateur que le kamikaze aurait tenu dans sa main gauche, des morceaux de métal et des vis jonchant le sol taché de sang, ainsi que des fragments d'un sac à dos bleu déchiqueté.

A Trafalgar Square dans le coeur de Londres, et dans tout Manchester (nord-ouest), les Britanniques ont observé une minute de silence à la mémoire des 22 morts, dont bon nombre d'enfants et adolescents.

La police a arrêté un nouveau suspect dans la banlieue de Manchester et huit personnes restent en garde à vue dans le cadre de l'enquête pour démanteler le réseau jihadiste derrière l'attentat suicide de lundi soir, revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). Sur 64 blessés, une vingtaine restaient en soins intensifs.

Grève des transporteurs de carburants annoncée
La CGT fait état d'une moyenne de "70% de grévistes en région parisienne". "Seul le dépôt de Grigny fonctionne normalement", ajoute la fédération CGT.

Ces éléments, analysés par des artificiers interrogés par le quotidien, permettent d'affirmer que la bombe était "puissante, dotée d'une charge ultra-rapide, mais aussi que les morceaux de métal ont été disposés avec soin et méthodiquement" pour faire le maximum de dégâts.

Manchester United et Manchester City, les deux clubs de football, ont mis de côté leur rivalité légendaire pour verser un million de livres (1,15 million d'euros) à un fonds de soutien aux victimes et à leurs familles.

Salman Abedi a été identifié comme l'auteur présumé de l'attaque de Manchester. Il était "plutôt à l'écart, tranquille et réservé", a dit à l'AFP un porte-parole de la communauté libyenne à Manchester, Mohamed Fadil.

La première ministre britannique Theresa May a indiqué qu'elle allait demander au président américain Donald Trump lors du sommet de l'OTAN à Bruxelles jeudi le respect de la confidentialité des informations partagées entre services de renseignement sur l'attentat de Manchester.

A Tripoli, les services de sécurité libyens ont arrêté mardi un frère puis mercredi le père de Salman Abedi.

Né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, il s'était récemment rendu en Libye avant de regagner la Grande-Bretagne quatre jours avant.

Le kamikaze présumé a passé par Düsseldorf