Mardi, 19 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Coupe de France: troisième victoire consécutive pour le PSG

Coupe de France: troisième victoire consécutive pour le PSG

29 Mai 2017

Ces préoccupations ont en tout cas offert à la Coupe de France, qui fêtait ses 100 ans, une finale emballante, accrochée jusqu'au bout, et même haletante, comme cette interminable course d'Edinson Cavani qui, au duel avec le rugueux Ismaël Traoré, finit par prendre le meilleur pour. manquer le cadre (85e). "Moi, j'ai toujours dit qu'il restait, a-t-il tonné". Avec les rumeurs de plus en plus insistantes de la venue du technicien portugais sur le banc parisien et la piètre prestation de ses ouailles, Unai Emery semble plus que jamais sur un siège éjectable.

Voilà, le PSG est donc depuis hier soir le club qui a remporté le plus de Coupes de France dans l'histoire du foot français, avec 11 trophées, devant l'Olympique de Marseille qui en détient 10.

Trump "anéanti" par la poignée de main de Macron
Jeudi 25 mai, Donald Trump a reçu Emmanuel Macron lors d'un déjeuner diplomatique à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles . Les deux hommes ont ensuite quitté les lieux pour leur déjeuner: tomate et mozzarella, veau, mousse au chocolat belge.

"Il va rester sûr avec nous à 200 %". On n'est évidemment pas content de ne pas avoir été champion. Autre indication sur les dossiers chauds du moment, le dirigeant qatari a assuré que Thiago Motta allait "rester" au PSG. Ce 2e sacre après celui en Coupe de la Ligue permet en théorie au coach francilien, Unai Emery, de sauver sa tête malgré les déceptions en Ligue 1 et en Ligue des Champions. "Javier Pastore a lui aussi apprécié " la très bonne saison parisienne " et les trois titres, " le plus important ". Deux mots me viennent à l'esprit: la déception, parce que quand on perd on est toujours déçu, et une grande fierté, parce que les joueurs ont réalisé une finale à la hauteur de ce qu'on était capable de faire. Après la perte du championnat et l'élimination piteuse (6-1) à Barcelone en Ligue des champions, le coach espagnol n'aurait pas résisté à une nouvelle contre-performance de sa formation. Je suis une personne très autocritique, mais je reste calme.

Comptez-vous apporter des modifications en prévision de la saison prochaine? "Ce sera plus difficile mais c'est mieux pour être plus compétitif ()".