Mardi, 19 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Attentat de Manchester : nouvelle arrestation, 14 gardes à vue au total

Attentat de Manchester : nouvelle arrestation, 14 gardes à vue au total

29 Mai 2017

Gardes à vue. Suite aux progrès de l'enquête avec 11 suspects en garde à vue, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé samedi de "critique" à "grave", a annoncé la Première ministre Theresa May. Cet homme, âgé de 23 ans, a été interpellé dans le Sussex (sud de l'Angleterre) à Shoreham-by-Sea, précise un communiqué. Ils ont fait une perquisition dans une autre résidence du sud de Manchester, dans le quartier de Moss Side.

La police britannique a arrêté lundi une seizième personne dans le cadre de l'enquête sur l'attentat suicide qui a fait 22 morts lundi dernier à Manchester dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Appel à témoins. Une semaine après l'attentat de Manchester, les enquêteurs cherchent à reconstituer le parcours de Salman Abedi, le kamikaze qui s'est fait exploser à la Manchester Arena à la fin du concert d'Ariane Grande. Interrogée sur la télévision de la BBC, la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd a estimé que, "potentiellement", certains individus ayant appartenu au réseau de Salman Abedi pouvaient être encore en fuite.

Un homme de 25 ans a été arrêté dimanche dans le quartier d'Old Trafford, à l'est de Manchester.

Les conducteurs de camions citernes de nouveau mobilisés
Les stations-service peuvent tenir environ trois jours sans être réapprovisionnées. La CGT Transports dit attendre depuis le 10 mai une réponse à ses revendications.

Au total, 1.000 agents sont mobilisés pour analyser plus de 800 pièces à convictions (dont 205 documents numériques) et procéder à des recherches dans 18 lieux différents.

L'auteur présumé de l'attentat de Manchester, Salman Abedi, a transité par l'aéroport Atatürk d'Istanbul en route pour l'Europe, a indiqué jeudi un haut responsable turc. Le jeune homme de 22 ans y apparaît en jean, casquette sombre et sac à dos. Cela signifie qu'un attentat est "très probable", mais non plus "imminent". La police veut récolter toute information sur les faits et gestes du kamikaze depuis le 18 mai, date de son retour au Royaume-Uni après un séjour en Libye. D'après une source proche de la famille, il se trouvait en Libye quelques jours avant l'attentat.

Mme May a toutefois appelé les Britanniques à "rester vigilants". La police allemande a, elle, signalé qu'il avait fait escale à Dusseldorf à ce moment-là.

Priée de dire combien de personnes étaient susceptibles de faire l'objet d'une surveillance, elle a expliqué que les services de sécurité s'intéressaient à 500 projets d'attentats concernant 3000 personnes en " première liste", avec 20 000 personnes supplémentaires de moindre importance. La lutte contre le terrorisme devrait occuper une bonne part des débat télévisés attendus la semaine prochaine.