Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » GB: une femme arrêtée en relation avec l'attentat de Manchester

GB: une femme arrêtée en relation avec l'attentat de Manchester

27 Mai 2017

La police a arrêté un nouveau suspect dans la banlieue de Manchester et huit personnes restent en garde à vue actuellement.

A Trafalgar Square dans le coeur de Londres, et dans tout Manchester (nord-ouest), les Britanniques ont observé une minute de silence à la mémoire des 22 morts, dont bon nombre d'enfants et adolescents.

L'équipe de la chanteuse américaine Ariana Grande a annoncé mercredi que sa tournée mondiale était suspendue jusqu'au 5 juin, après l'attentat survenu au terme de son concert de lundi soir à Manchester, au Royaume-Uni, qui a fait 22 morts et des dizaines de blessés.

La police britannique a indiqué ce mercredi qu'il était "très clair que l'enquête porte sur un réseau", confirmant que le kamikaze n'avait vraisemblablement pas agi seul. Cette perquisition a été réalisée aux premières heures jeudi.

Le président américain a immédiatement fait savoir dans un communiqué qu'il voulait "poursuivre" les auteurs de ces fuites, réaffirmant la "relation spéciale" des Etats-Unis avec le Royaume-Uni. Et il a demandé, au cours du sommet, un "moment de silence" pour les victimes de l'attentat. Ariana Grande devait se produire sur la scène de l'O2 Arena à Londres jeudi et vendredi. Puis, dans la soirée un cinquième homme a été interpellé.

Dans un élan de solidarité, les clubs de football Manchester City et Manchester United ont annoncé qu'ils allaient verser un million de livres (1,15 million d'euros) au fonds d'urgence mis en place pour venir en aide des victimes. Ramadan y faisait l'appel à la prière, et l'un des frères Abedi, Ismael, 23 ans, arrêté par la police immédiatement après l'attentat selon les médias britanniques, y avait fait du bénévolat.

Attentat de Manchester : septième arrestation
Selon plusieurs médias britanniques, Abedi est né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi. Son auteur est Salman Abedi, un Britannique d'origine libyenne de 22 ans , qui s'est fait exploser à la sortie du concert.

Le quotidien britannique The Daily Mail a publié des photos de la pop star vêtue d'un pantalon de survêtement et d'un sac à dos, en train de descendre de son avion.

"Si c'est approprié, les coupables devront être poursuivis avec toute la rigueur de la loi", a écrit le dirigeant américain, en réponse à la colère des enquêteurs britanniques devant les informations sensibles fournies à la presse par leurs homologues américains.

Arrêté la veille, Hachem Abedi, "a indiqué qu'il appartenait à l'EI avec son frère Salman Abedi (.) et a reconnu qu'il était présent en Grande-Bretatgne durant la période de préparation de l'attentat", affirme sur sa page Facebook la Force de dissuasion, qui fait office de police loyale au gouvernement d'union nationale (GNA).

Les découvertes commencent à lever le voile sur l'auteur de l'attentat, Salman Abedi, qui a baigné dans un contexte familial jihadiste et était animé d'un désir de "vengeance", selon ses proches.

Selon un proche de la famille, Salman Abedi, s'était rendu en Libye avant de revenir en Grande-Bretagne quatre jours avant l'attaque. "Mais Salman a insisté pour rentrer à Manchester", a-t-il dit.

GB: une femme arrêtée en relation avec l'attentat de Manchester