Jeudi, 4 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Après Manchester, reprise de la campagne électorale — Royaume-Uni

Après Manchester, reprise de la campagne électorale — Royaume-Uni

27 Mai 2017

Mardi, un homme de 23 ans avait été arrêté à Chorlton, au sud de Manchester.

La police antiterroriste britannique a regretté jeudi la "divulgation non autorisée" d'informations notamment aux Etats-Unis sur l'attentat contre un concert lundi à Manchester, jugeant que cela "nuisait" à l'enquête.

'A ce stade, six hommes et une femme ont été arrêtés en liaison avec l'enquête et restent en garde à vue pour être interrogés', précise-t-elle.

Jeudi soir, une longue perquisition s'est déroulée dans une maison à Wigan (ouest de Manchester), où un suspect avait été arrêté la veille. La police a utilisé un dispositif explosif pour arrêter les deux suspects.

Les découvertes des enquêteurs commencent à lever le voile sur la personnalité et le parcours de l'auteur de l'attentat. Né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, il s'était rendu en Libye récemment avant de regagner la Grande-Bretagne quatre jours avant l'attentat. Les services de sécurité libyens ont arrêté un frère et le père du kamikaze.

Deux nouvelles arrestations — Attentat à Manchester
Un attentat-suicide a été perpétré lundi soir à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Elle doit notamment exhorter les entreprises du web à s'impliquer davantage pour éliminer les contenus extrémistes en ligne.

En outre, le jeune homme avait perdu un ami, également d'origine libyenne, poignardé à mort par de jeunes Britanniques à Manchester en mai 2016. "Il a vu les bombes que l'Amérique a lâché sur des enfants en Syrie et il voulait les venger".

Bravant la tension, la ville de Manchester tiendra vendredi ses GreatCityGames. Plusieurs médaillés olympiques doivent participer à cette compétition d'athlétisme sur Deansgate, l'une des principales artères de la ville, à quelques centaines de mètres de l'Arena, la salle de concert où a eu lieu l'attentat lundi soir.

"Manchester est vraiment une ville résiliente, et nous attendons avec impatience cet évènement sportif majeur, organisé avec le soutien de la police", a déclaré Luthfur Rahman, en charge des affaires culturelles et sportives de la municipalité.

Suspendue après l'attentat d'un commun accord entre la Première ministre et le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, la campagne électorale a repris dans un climat transformé par la mise du pays en état d'alerte terroriste maximal, avec l'armée déployée en renfort de la police. Cet attentat a été revendiqué par Daech, qui a annoncé d'autres attaques.