Vendredi, 3 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Automobile : "Les Allemands sont mauvais", assène Trump

Automobile : "Les Allemands sont mauvais", assène Trump

26 Mai 2017

"The Germans are bad, very bad ("Les Allemands sont mauvais/méchants")" aurait dit le président américain lors de sa rencontre avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, celui du Conseil, Donald Tusk et d'autres hauts responsables de l'UE à Bruxelles.

Ces révélations interviennent alors que le déplacement du président américain à Bruxelles a aussi été l'occasion d'un discours très ferme de Donald Trump, intimant ses alliés occidentaux à payer plus au sein de l'Alliance sans donner les gages espérés sur l'engagement américain à défendre l'Europe. "C'est un problème de traduction".

"Regardez les millions de voitures qu'ils vendent aux Etats-Unis". "C'est horrible. Nous allons arrêter ça", aurait-il dit. Interrogé vendredi lors d'une conférence de presse avant l'ouverture du G7 à Taormina (Sicile), le Luxembourgeois a assuré que la démarche de Donald Trump n'était "pas agressive".

Première rencontre de Donald Trump et Emmanuel Macron autour d'un bon déjeuner
Le président américain s'est montré très élogieux envers son homologue français qui avait été pourtant soutenu par Barack Obama. Concernant l'accord de Paris sur le climat , Emmanuel Macron a demandé à son homologue américain de ne pas agir à la hâte.

Toujours selon l'hebdomadaire allemand, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a réagi attestant que le libre échange est bénéfique pour tout le monde. Les deux dirigeants sont apparus souriants et détendus, et ils étaient assis côte à côte lors de la première réunion consacrée au terrorisme et aux questions internationales.

Et pourtant, le Président Trump avait traité d' "excellent" son entretien avec la chancelière allemande à la maison blanche en Mars dernier même si au lendemain de cet entretien il avait lancé des piques à l'Allemagne sur la question de l'OTAN. En effet, selon le magazine allemand Der Spiegel dans son numéro de jeudi 25 mai, le président américain Donald Trump aurait déclaré: "Les Allemands sont mauvais, très mauvais". Fidèle à son discours anti-libre-échange, il avait notamment adopté un ton très dur vis-à-vis des excédents commerciaux allemands, menaçant d'instaurer des taxes douanières en représailles.

Automobile :