Mardi, 15 Octobre 2019
Dernières nouvelles
Principale » " "Le kamikaze n'a " probablement pas agi seul " — Attentat de Manchester

" "Le kamikaze n'a " probablement pas agi seul " — Attentat de Manchester

25 Mai 2017

L'engin explosif était dans un bagage laissé par terre avant sa détonation, selon le Times.

Mais elles refusent de dévoiler plus de détails pour l'instant.

Il était retourné en Libye récemment, pendant trois semaines d'après des témoins, et venait de revenir lorsqu'il a commis l'attentat-suicide. Le suspect aurait entamé des études de commerce et de management à l'Université de Salford, près de Manchester, selon Sam Grogan, un responsable de cette université, cité par l'agence Press Association, mais il les aurait abandonnées au bout de deux ans et n'en aurait pas été diplômé. "Son frère Ismaël est très sociable, mais Salman est très réservé", a-t-il ajouté.

Les morts ont été identifiés et leurs proches prévenus, a indiqué la police, précisant qu'un officier de police se trouvait parmi eux.

À Manchester, l'explosion d'une bombe à l'issue du concert, lundi, de la jeune chanteuse américaine Ariana Grande a fait 22 morts et une soixantaine de blessés.

La Force de dissuasion en Libye est formée essentiellement de salafistes (non jihadistes), principalement basés à l'est de la capitale. Cinq hommes avaient déjà été arrêtées mardi et mercredi dans le cadre de l'enquête.

"C'est une fois de plus la jeunesse, nos modes de vie, notre culture qui ont été attaqués", a déclaré le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, un an et demi après l'attaque contre la salle de concert du Bataclan qui avait fait 90 morts à Paris, également revendiqué par le groupe Etat islamique.

Il est "clair" que l'enquête porte sur un réseau — Attentat à Manchester
Près d'un millier de soldats ont été déployés sur des lieux sensibles dans les grandes villes pour soulager les forces de police. En hommage aux victimes, une minute de silence sera observée dans tout le pays jeudi.

La tension restait palpable dans les rues du Royaume-Uni où l'état d'alerte a été renforcé au niveau "critique", le degré le plus élevé, signifiant un risque d'attentat terroriste imminent.

"Nous ne pouvons ignorer la possibilité qu'un groupe d'individus plus large soit lié à l'attentat de Manchester", avat-elle déclaré, annonçant également des renforts de l'armée pour épauler la police. Un "arrangement temporaire pour faire face à un événement exceptionnel", a noté Amber Rudd.

La relève de la garde, devant le palais de Buckingham, grande attraction pour les touristes, a été annulée, tout comme la parade pour le titre du club de football de Chelsea prévue dimanche près du stade londonien. Sa mère, Samia Tabbal, et son père Ramadan Abedi, agent de sécurité, ont vécu à Londres avant de rejoindre le quartier résidentiel de Fallowfield, au sud de Manchester.

Dans cette liste macabre figure Saffie Rose Roussos, huit ans.

Le quotidien populaire The Sun publiait mercredi en une la photo de la petite fille au joli sourire, frange sage encadrant de bonnes joues, avec celle du kamikaze, contrastant en légende "la pureté" et "le mal". Tout comme un couple polonais venu chercher ses filles, sorties indemnes elles, à la fin du spectacle, selon Varsovie.

Le bilan pourrait s'aggraver: une vingtaine des 59 blessés hospitalisés - parmi lesquels douze ont moins de 16 ans - restaient en soins intensifs mercredi. Ses parents auraient fui le régime de Kadhafi pour se réfugier dans un premier temps à Londres.

A Stockholm, une minute de silence puis une autre d'applaudissements ont été observées avant le coup d'envoi de la finale de l'Europa League, remportée par Manchester United contre l'Ajax Amsterdam (2-0). "Je me sentirai toujours proche de vous". Mon coeur est avec vous.